Dra­ma­tique

Nice-Matin (Cannes) - - L’interview - de Nan­cy Cattan

Pour­quoi m’ont-elles fait pen­ser à ces mères de por­tés dis­pa­rus – bap­ti­sées les « folles de la place de Mai » par la junte mi­li­taire ar­gen­tine – qui conti­nuent de se ras­sem­bler pour ré­cla­mer la vé­ri­té? Peut-être à cause de cet en­tê­te­ment, de cette fer­veur, de cette rage – pa­ci­fique – lors­qu’elles ré­clament que lu­mière soit faite sur la si­tua­tion de leurs en­fants. Flo­rence, Pe­tra sont deux ma­mans par­mi des cen­taines d’autres dans la ré­gion qui, chaque jour, chaque mi­nute, de­puis des an­nées, s’in­quiètent pour l’ave­nir de leurs en­fants au­tistes. Des en­fants, des adultes bien vi­vants, qui ha­bitent notre so­cié­té, mais à la­quelle celle-ci reste aveugle. Et sourde. Le manque de prise en charge et de places d’ac­cueil pour en­fants et adultes han­di­ca­pés est dra­ma­tique. Ces ma­mans conti­nue­ront de le crier. In­las­sa­ble­ment. Tant qu’elles sont vi­vantes. Après, il se­ra trop tard pour leurs en­fants. Pour nos en­fants.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.