Les portes du pa­tri­moine gras­sois sont ou­vertes

Nice-Matin (Grasse / Pays Grassois) - - Grasse - TEXTES: DIANE EGGERMONT PHOTOS: XA­VIER DE­POILLY

Pour la e édi­tion des Jour­nées eu­ro­péennes du pa­tri­moine, la ci­té des par­fums se dé­voile. L’oc­ca­sion de dé­cou­vrir, ou re­dé­cou­vrir la ville, riche d’une his­toire an­cienne et variée et de pous­ser la porte de bâ­ti­ments in­ter­dits d’ac­cès en temps nor­mal. Des vi­sites per­mises grâce aux guides confé­ren­ciers, qui se di­sient très sa­tis­faits de l’af­fluence et de l’in­té­rêt de leur au­di­toire pour leurs anec­dotes. Hier, on ap­pre­nait ain­si que la mai­rie de Grasse abri­tait – il fut un temps – l’évêque, que le quar­tier SaintC­laude (com­men­té pour la pre­mière fois cette an­née) n’était presque qu’un champ de fleurs et que la gare fer­ro­viaire ne ser­vait à l’époque qu’au trans­port des par­fums. Des jour­nées eu­ro­péennes du pa­tri­moine pla­cées, cette an­née, sous le signe de la jeu­nesse. Avec une bonne nou­velle : ça conti­nue au­jourd’hui !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.