Vin­ci­guer­ra n’est pas em­bal­lé par les sacs de tri

Nice-Matin (Grasse / Pays Grassois) - - Grasse - Cannes - E. F.

Il l’a un peu mau­vaise, Jean-Ray­mond Vin­ci­guer­ra. Le conseiller dé­par­te­men­tal de Grasse , comme on ap­pelle au­jourd’hui le can­ton dont il est l’élu, est comme on le sait, très au fait de tout ce qui touche à la ges­tion des dé­chets. Et, dans ce do­maine, il y a des choses qui l’agacent... Il ra­conte :

« À par­tir de do­ré­na­vant, pour se pro­cu­rer un rou­leau de sacs de tri, il faut le de­man­der à un nu­mé­ro qui com­mence par . Je trouve un peu cu­rieux de rendre l’ac­cès à des sacs com­pli­qué alors que le tri est une prio­ri­té de la ges­tion des dé­chets. » Et il étaye : « C’est com­pli­qué parce qu’il faut té­lé­pho­ner, en­suite on re­çoit un bon et avec ce bon il faut al­ler cher­cher les sacs. En prin­cipe, ceux-ci sont li­vrés, sauf que, dans les faits, et je l’ai vé­cu, on a un mot dans la boîte aux lettres qui ex­plique que l’on était ab­sent du do­mi­cile. Tout ce­la est ri­di­cule : c’est l’ir­rup­tion d’une pré­oc­cu­pa­tion ad­mi­nis­tra­tive qui est hors de pro­pos et com­plè­te­ment ob­so­lète. Sous la IIIème Ré­pu­blique, j’au­rais pu l’ad­mettre mais on est à l’ère de l’in­for­ma­tique. » Et il s’in­ter­roge, JRV : « Mais qui est donc l’es­prit be­so­gneux qui a in­ven­té cette pro­cé­dure ? » Ben oui, qui ?

(Pho­to doc. NM)

Jean-Ray­mond Vin­ci­guer­ra.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.