Rendre hom­mage à toutes ces étoiles...

Nice-Matin (Grasse / Pays Grassois) - - Antibes - ■ Si vous sou­hai­tez en sa­voir plus, ren­dez-vous sur www.une­marche-pour-nos-anges.fr et sur nos­tout­pe­tits­de­nice.org

Ru­ban bleu et rose épinglé au coeur. Sym­bole de la Jour­née du deuil pé­ri­na­tal, le pe­tit lo­go à la grande si­gni­fi­ca­tion s’ap­prête à dé­fi­ler à tra­vers le monde en­tier. Ce di­manche, l’as­so­cia­tion Pieds par Terre, Coeur en l’Air – créée en 2014 – or­ga­nise cinq nou­velles marches si­len­cieuses : à Pa­ris, Lyon, Tou­louse, Mar­tigues et Bruxelles. Rose blanche à la main, les par­ti­ci­pants se réunissent pour ef­fec­tuer un cir­cuit pé­destre, sans un bruit. Un acte fort qui se concré­tise par la ré­colte de toutes les fleurs for­mant ain­si un « bou­quet de mé­moire ». Du cô­té azu­réen, l’as­so­cia­tion Nos tout pe­tits de Nice ré­édite son ac­tion de l’an­née pas­sée : un lâ­cher de co­lombes. Cette fois-ci, di­rec­tion le pa­villon de mu­sique du parc Cham­brun de Nice. A par­tir de 14 h 30, les per­sonnes mo­bi­li­sées se re­joignent pour rendre hom­mage aux pe­tits anges en­semble. De­puis 2015, une stèle com­mé­mo­ra­tive pour les bé­bés par­tis trop tôt est ins­tal­lée au sein du Jar­din des sou­ve­nirs du cré­ma­to­rium de Nice. Il s’agit d’une oeuvre réa­li­sée par l’ar­tiste Pa­trick Moya. Elle prend la forme d’un pe­tit ours. Le créa­teur l’a ta­toué de di­zaines de pe­tits des­sins, qui, de loin n’ont pas l’air d’avoir pu être ter­mi­nés. Une re­con­nais­sance, un lieu de mé­moire, pour ces pe­tits qui n’ont pu que man­quer à ceux qui les at­ten­daient…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.