Lo­ca­tions sai­son­nières entre par­ti­cu­liers : les pièges à évi­ter

Vous avez choi­si de vous pas­ser de l’aide d’un pro­fes­sion­nel pour louer votre bien ou pour par­tir en va­cances cet été ? Quelques dé­tails sont à connaître pour évi­ter les dé­con­ve­nues.

Nice-Matin (Menton) - - Immobilières -

Du point de vue du pro­prié­taire Il est plus que ten­tant, lorsque l’on pos­sède un bien dis­po­nible, de le louer pour la sai­son par ses propres moyens. Plus en­core de­puis quelques an­nées, où les moyens d’y par­ve­nir se sont mul­ti­pliés, no­tam­ment sur la toile. Il est, mal­gré tout, des no­tions à prendre en compte. La pre­mière est d’être conscient du temps pas­sé pour louer ce bien. Amé­na­ger le lo­ge­ment de ma­nière à ce qu’il soit le plus at­trayant pos­sible, y in­té­grer ce qu’im­pose la loi et tout ce que dé­si­rent les lo­ca­taires ac­tuels, ré­pondre aux dif­fé­rentes de­mandes des per­sonnes in­té­res­sées, as­su­rer l’in­ten­dance… sont au­tant d’ac­tions chro­no­phages à an­ti­ci­per. Une fois tout ce­la pris en compte, le pro­prié­taire doit veiller à être as­su­ré comme il se doit. Son as­su­rance doit men­tion­ner la ga­ran­tie re­cours voi­sin ou tiers, qui per­met d’être pro­té­gé et de faire face aux frais en cas de res­pon­sa­bi­li­té di­recte ou in­di­recte. En ef­fet, mal­gré toutes les pré­cau­tions et ga­ran­ties of­fertes par les sites spé­cia­li­sés, rien ne dit qui va oc­cu­per les lieux. Dans cer­taines villes de plus de 200 000 ha­bi­tants, la loi Alur im­pose dé­sor­mais de dé­cla­rer la lo­ca­tion sai­son­nière en mai­rie : ren­sei­gnez-vous !

Du cô­té du lo­ca­taire Les ré­cits de clients dé­çus par une lo­ca­tion sai­son­nière dé­sas­treuse ne manquent pas. Et bien que ce­la ne soit pas la norme, là en­core quelques pré­cau­tions sont à prendre. Le prin­ci­pal risque est de ne pas trou­ver un lieu iden­tique à sa des­crip­tion, voire en mau­vais état. En­suite, viennent les pres­ta­tions non conformes… Pour évi­ter toutes dé­con­ve­nues, pas­ser par un site re­con­nu semble être la pre­mière des choses à faire. En­suite, de­man­dez un contrat écrit, ce­lui-ci n’étant pas obli­ga­toire. Il doit men­tion­ner la des­crip­tion des lieux, les for­ma­li­tés fi­nan­cières, l’éven­tuel mon­tant des charges de net­toyage, etc. N’hé­si­tez pas à faire ins­crire les points qui vous pa­raissent im­por­tants et no­tam­ment les for­ma­li­tés concer­nant le dé­pôt de ga­ran­tie. En­fin, une fois dans les lieux, ne né­gli­gez pas l’état des lieux, ce­la pour­rait vous coû­ter cher en re­par­tant !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.