ASM : conti­nuer à gran­dir

Si la Ro­ca Team a ra­té la marche con­dui­sant au titre, le club veut s’ins­crire sur la du­rée...

Nice-Matin (Menton) - - Sports - FRAN­ÇOIS PATURLE

Le coup de la panne d’éner­gie a donc été fa­tale à Mo­na­co dans sa de­mi-fi­nale contre Villeur­banne. Il au­rait fal­lu une Ro­ca Team à 100 % de ses moyens pour ri­va­li­ser avec une AS­VEL en mode playoff, au pic de sa condi­tion. Avec la perte de Ya­ku­ba Ouat­ta­ra (dé­chi­rure), la bles­sure d’Aa­ron Cel (ge­nou) et un en­semble émous­sé, qui a eu du mal à sou­te­nir la ca­dence in­fer­nale, la marche était de­ve­nue trop haute. Le rêve d’un in­croyable grand che­lem (après la Lea­ders Cup et la 1ère place de la phase ré­gu­lière,) s’est éva­noui, mais le re­tour à la réa­li­té n’a semble-t-il pas été trop trau­ma­ti­sant pour le club du Ro­cher. « On a conscience d’où l’on vient (le club était en­core en N1 il y a deux ans) et les ré­sul­tats de cette sai­son ont dé­pas­sé nos es­pé­rances les plus folles », ré­sume Olek­siy Ye­fi­mov, le di­rec­teur exé­cu­tif de l’ASM Bas­ket. Conti­nuer à gran­dir, c’est un peu le leit­mo­tiv, qui ré­sonne dans les cou­loirs du club mo­né­gasque pré­si­dé par le ban­quier ukrai­nien Ser­gei Dya­de­ch­ko. Tout est al­lé très vite, si vite, que les dé­fis ne manquent pas pour conti­nuer à of­frir un tel ni­veau de spec­tacle au pu­blic de Gas­ton-Mé­de­cin. Avec la qua­li­fi­ca­tion eu­ro­péenne en poche (FIBA cham­pions’ League), l’ASM de­vra être as­sez cos­taud pour évo­luer sur les deux ta­bleaux la sai­son pro­chaine, avec deux ren­dez-vous par se­maine. « On sait que l’on de­vra adap­ter notre ef­fec­tif par rap­port à cette exi­gence forte », sou­ligne le di­rec­teur exé­cu­tif. Avec un bud­get qui de­vrait conti­nuer à oc­cu­per le haut du pa­nier de la Pro A (5 mil­lions d’eu­ros cette sai­son), l’ASM es­père se ren­for­cer tout en gar­dant l’os­sa­ture qui a fait des mer­veilles. « Le but est de tra­vailler dans la conti­nui­té, le pro­lon­ge­ment de deux ans de notre coach Zvez­dan Mi­tro­vic (jus­qu’en 2018) s’ins­crit dans cet es­prit-là ». Ce­pen­dant, des cadres comme Ouat­ta­ra, Uter, Shu­ler (même si ce der­nier a ca­lé contre l’AS­VEL) ont réa­li­sé une sai­son telle que leur cote a grim­pé et peut rendre les dis­cus­sions plus com­pli­quées. Ya­ku­ba Ouat­ta­ra, plus pe­tit sa­laire du club au dé­part de la sai­son est au­jourd’hui dans la liste de l’équipe de France et in­vi­té à des camps NBA. Pas la même mu­sique ! Si la sai­son est fi­nie sur le par­quet, l’ASM ne va pas s’ar­rê­ter de tra­vailler en cou­lisses.

Sa­voir + En Pro A, le vain­queur de la phase ré­gu­lière n’a plus été sa­cré cham­pion de France à l’is­sue des playoffs de­puis la sai­son 200910 (Cho­let). Le poids de la pres­sion ? Peu­têtre. Cette sai­son, la fi­nale va mettre aux prises Stras­bourg (2e) à l’AS­VEL (5e).

(Pho­to Mi­chael Ale­si)

En réus­sis­sant un par­cours ex­cep­tion­nel, la Ro­ca Team s’est ga­gnée un pu­blic. Ren­dez-vous la sai­son pro­chaine pour de nou­velles aven­tures.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.