L

Nice-Matin (Menton) - - Côte d’Azur -

a fé­dé­ra­tion na­tio­nale des agents im­mo­bi­liers fai­sait lun­di son tra­di­tion­nel point sur l’état du mar­ché dans les Alpes-Ma­ri­times. Ce sec­teur éco­no­mique était sous ten­sion de­puis le dé­but de la crise en 2008. «Beau­coup d’agences ont même dû fer­mer », rap­pelle Fré­dé­ric Pe­lou, le pré­sident de la FNAIM 06. Après voir connu un re­gain d’ac­ti­vi­té l’an pas­sé, avec une hausse du nombre de tran­sac­tions en­re­gis­trées, le mar­ché im­mo­bi­lier pour­suit ce dé­but d’an­née 2016 sur la même ten­dance. Ce qui n’est pas sans in­ci­dence sur les prix.

« En vo­lume d’ac­ti­vi­té nous avons en­re­gis­tré une pro­gres­sion de 15,7 % par rap­port au tri­mestre pré­cé­dent » , an­nonce Fré­dé­ric Pe­lou. Ce sont pour l’es­sen­tiel les ac­tifs qui tirent au­jourd’hui le mar­ché. Mais aus­si des re­trai­tés à la re­cherche d’une pe­tite ré­si­dence se­con­daire sur la Côte d’Azur. «Une clien­tèle qui avait qua­si­ment dis­pa­ru ces der­nières an­nées et qui de­puis neuf mois en­vi­ron s’est re­mise en quête d’une ac­qui­si­tion », sou­ligne le pré­sident de la FNAIM 06. Cette aug­men­ta­tion de la de­mande a un ef­fet mé­ca­nique sur les dé­lais d’écou­le­ment des biens en vente. « For­cé­ment ils baissent », note Cy­ril Mes­si­ka, pré­sident ad­joint de la fé­dé­ra­tion. Ain­si, alors qu’il fal­lait en moyenne 131 jours pour qu’un ap­par­te­ment trouve pre­neur à Nice au dé­but de l’an­née, le dé­lai d’at­tente est au­jourd’hui de 123 jours. À Menton, le dé­lai d’écou­le­ment d’un bien im­mo­bi­lier a même été ra­me­né de 130 jours à 94 jours. L’aug­men­ta­tion du nombre d’ac­qué­reurs a un se­cond ef­fet : ce­lui de re­faire par­tir les prix à la hausse. Ain­si, le prix moyen du mètre car­ré a pro­gres­sé de plus de 2 % à Cannes et Nice en l’es­pace d’un tri­mestre. Pas de quoi com­bler pour au­tant la ré­vi­sion

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.