Ega­ré à Pa­ris, le por­te­feuille est res­ti­tué  ans après !

Cannes C’est grâce à la dé­ter­mi­na­tion d’un Pa­ri­sien et de Fa­ce­book que le porte-do­cu­ments a pu être ren­du à la fa­mille de son pro­prié­taire

Nice-Matin (Nice Littoral et Vallées) - - Côte D’azur -

Comme quoi, Fa­ce­book ne sert pas seule­ment à tuer le temps, il per­met aus­si de voir de belles his­toires se tis­ser. Celle-ci par exemple : il y a  ans, un Can­nois tra­vaillant sur Pa­ris s’est fait sub­ti­li­ser son por­te­feuille. Grâce au ré­seau so­cial, sa fa­mille vient de ré­cu­pé­rer ce tré­sor du passé avec beau­coup d’émo­tion. Le pe­tit mi­racle s’est pro­duit grâce à Ch­ris­tian Da­vid qui a re­trou­vé le por­te­feuille à la suite d’un in­cen­die. À Ca­mille, sa fille. Et à fa­ce­book. « C’est in­croyable ce qu’il s’est pro­duit, nous avons en­re­gis­tré   par­tages en  jours. Et au­jourd’hui, alors que le post a été fer­mé, nous en sommes à  . Sa­chant aus­si que cer­taines per­sonnes ont re­trou­vé de la fa­mille aux États-Unis grâce à ces échanges… » Ma­gique…

CHRYSTÈLE BURLOT cbur­lot@ni­ce­ma­tin.fr

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.