« L’Eu­rope de­vrait payer sa part à l’Otan »

Nice-Matin (Nice Littoral et Vallées) - - France -

Le pré­sident amé­ri­cain Do­nald Trump a ren­con­tré hier en dé­but de ma­ti­née le pré­sident Ma­cron, l’oc­ca­sion d’une mise au point entre les deux hommes sur le dos­sier sen­sible de la dé­fense eu­ro­péenne. À peine ar­ri­vé à Pa­ris, Trump avait lan­cé un tweet ac­cu­sa­teur. « Le pré­sident Ma­cron vient de sug­gé­rer que l’Eu­rope construise sa propre ar­mée pour se pro­té­ger contre les Etats-Unis, la Chine et la Rus­sie », avait-il écrit. «Très in­sul­tant mais peut-être que l’Eu­rope de­vrait d’abord payer sa part à l’Otan que les Etats-Unis sub­ven­tionnent lar­ge­ment!». L’Ely­sée a as­su­ré qu’il y avait une «confu­sion» dans l’in­ter­pré­ta­tion des pro­pos de Ma­cron. «Nous sommes de­ve­nus très bons amis au fil des ans» ,a en­suite as­su­ré Do­nald Trump. Mais son vi­sage était fer­mé et l’at­mo­sphère de la ren­contre loin des dé­mons­tra­tions pas­sées de com­pli­ci­té. « Nous de­vons mieux par­ta­ger le far­deau au sein de l’Otan », a lan­cé Em­ma­nuel Ma­cron, une mu­sique douce aux oreilles du lo­ca­taire de la Mai­son Blanche qui ne cesse de dire que les pays eu­ro­péens ne payent pas as­sez.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.