« Il reste beau­coup de tra­vail »

Nice-Matin (Nice Littoral et Vallées) - - Sports - Pho­tos : AFP

Pa­trick Viei­ra (en­traî­neur de Nice) : « C’était un match en­ga­gé et com­pli­qué pour nous. On a va­che­ment souf­fert. Wal­ter nous garde dans le match avec le pe­nal­ty qu’il ar­rête, mais c’est un match plus que moyen. On va ren­trer avec les trois points mais avec le sen­ti­ment qu’il reste beau­coup de tra­vail. On sa­vait pour­tant que les vingt, vingt­cinq pre­mières mi­nutes se­raient com­pli­quées, avec l’at­mo­sphère et le sou­tien de leur pu­blic. On a beau­coup de réus­site sur les der­niers matchs, il faut main­te­nant qu’on ar­rive à gar­der ces ré­sul­tats tout en pro­dui­sant un peu plus de jeu. La sor­tie de Ma­rio ? C’est bien que les joueurs soient en co­lère, qu’ils ne veuillent pas sor­tir. Il a été cham­bré mais il a du ré­pon­dant. Je l’ai d’ailleurs rem­pla­cé pour ne pas prendre de risque.» Adrien Ta­meze (mi­lieu de Nice) : « Il n’y a pas grand-chose à dire de ce match. Il y a du bou­lot, c’est sûr. On va re­te­nir les trois points. C’est bien dans une pé­riode com­pli­quée, où les matchs com­mencent à s’en­chaî­ner no­tam­ment avec la Coupe, de réus­sir à gar­der la dy­na­mique. Comment ex­pli­quer notre en­tame ? Nîmes monte de Ligue 2 et joue sur l’eu­pho­rie de cette mon­tée. Il faut sa­luer son cou­rage et son en­ga­ge­ment.»

Wal­ter Be­ni­tez (gar­dien de Nice) : « Je tra­vaille tous les jours pour ar­rê­ter des pe­nal­ties. Est-ce que c’est jouis­sif d’en stop­per un ? Oui, tou­jours (sou­rire). J’ai at­ten­du sa frappe et il a ti­ré du cô­té où j’ai plon­gé.»

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.