Pro­gramme

Nice-Matin (Nice Littoral et Vallées) - - Sports - Pho­tos : AFP

✓ Jour­née  (di­manche / à h) Nice - Lille ✓ Jour­née  (sa­me­di er/ à h) Guin­gamp - Nice ✓ Jour­née  (mar­di / à h) Nice - An­gers Dante a joué avec un masque Le la­té­ral al­gé­rien a été bous­cu­lé en dé­but de match, mais a permis au Gym de l’em­por­ter en ins­cri­vant son pre­mier but en L1 d’une belle vo­lée.

BE­NI­TEZ : comme il l’avait réus­si face à Bou­ri­geaud et Rennes le 14 sep­tembre (2-1), il a sor­ti le pe­nal­ty de Bo­zok (5’) et confir­mé être un spé­cia­liste de l’exer­cice (4 ar­rêts pour 7 pe­nal­ties su­bis de­puis son ar­ri­vée en L1). Par ce geste, il a main­te­nu les siens à flot dans une en­tame dé­li­cate.

HERELLE : ses ou­ver­tures im­pré­cises ont eu le don d’aga­cer Ba­lo­tel­li qui n’a ces­sé de de­man­der le cuir dans les pieds en pre­mière pé­riode. Par­fois li­mite dans ses in­ter­ven­tions, au bord de la rup­ture, ce qui lui a va­lu un jaune (57’), il n’a fi­na­le­ment pas cra­qué.

DANTE : il a es­sayé de ré­veiller ses troupes en bon capitaine, dans la tem­pête du pre­mier quart d’heure. Il a an­ni­hi­lé, aus­si, plu­sieurs si­tua­tions chaudes, comme en fin de match. Son ex­pé­rience est pré­cieuse au cô­té de Sarr et Hé­relle. Pa­tron pour son 100e match sous les cou­leurs du Gym.

SARR : pris dans son dos par Thioub sur le pe­nal­ty (3’), il a été dans le dur phy­si­que­ment et tech­ni­que­ment. Il sauve sa pres­ta­tion avec une mer­veille de centre pour Atal (61’), pour le seul but du match.

ATAL : l’Al­gé­rien perd le bal­lon sur l’ac­tion qui mène au pe­nal­ty de Bo­zok. Il a eu toutes les peines du monde à cir­cons­crire les mon­tées de Maouas­sa. Il a mis du temps à se por­ter vers l’avant, même si Valls, mi­lieu re­pla­cé la­té­ral gauche, n’évo­luait pas à son poste. Il est à l’ori­gine de l’ex­clu­sion de Landre, qui le dé­coupe et a éclai­ré sa pres­ta­tion par sa su­perbe vo­lée ga­gnante (61’). Dé­ci­sif.

CY­PRIEN : il ob­tient l’ex­clu­sion lo­gique de Maous­sa (20’), mais il a été à la peine dans les duels au cours du pre­mier acte, avant de se mon­trer plus tran­chant et juste après la pause. Il n’a pas été en réus­site sur ses frappes (26’, 88’).

TA­MEZE : plus neutre qu’à l’ac­cou­tu­mée face à Amiens, l’an­cien Va­len­cien­nois a souf­fert dans le com­bat en dé­but de ren­contre. Avant de mon­ter en ré­gime lorsque les Nî­mois ont été ré­duits à 10 puis à 9.

DA­NI­LO : il a été le plus dé­ce­vant du trio du mi­lieu et Viei­ra l’a lo­gi­que­ment rap­pe­lé sur le banc à la pause, à l’heure de jouer l’of­fen­sive en 4-3-3. Il a per­du beau­coup de bal­lons dans l’en­tre­jeu, en dif­fi­cul­té face au pres­sing et à l’agres­si­vi­té gar­dois. Il n’a pas su, non plus, faire les bons choix sur quelques bal­lons de contre mal né­go­ciés. Rem­pla­cé par GA­NA­GO (45’, 4), très dis­cret mal­gré l’at­taque-dé­fense de la se­conde pé­riode.

JALLET : le trèfle à quatre feuille du Gym, ce­lui qui avait pris part à tous les suc­cès du Gym jus­qu’à pré­sent (7 avec la Coupe), a en­core frap­pé. Reste que sa co­pie n’est pas trans­cen­dante mal­gré une bonne frappe. Il a été pris sou­vent de vi­tesse et au­rait pu ins­crire un but contre son camp sur un cor­ner (83’). Heu­reu­se­ment, les siens ont réa­li­sé une clean-sheet.

BA­LO­TEL­LI : l’Ita­lien avait pris le temps, avant le match, de ré­pondre à des com­men­taires ra­cistes re­çus sur les ré­seaux so- ciaux. Un bon échauf­fe­ment puis­qu’il a, cette fois inu­tile- ment, ré­pon­du aus­si aux cham­brages des Cos­tières. A la re­cherche de son pre­mier but en Ligue 1 de la sai­son, « Su­per Ma­rio » est res­té muet, comme de­puis le 12 mai en L1. Ses ten­ta­tives (38’, 60’) n’ont pas trou­vé le cadre ou sont tom­bées sur Ber­nar­do­ni (50’). Une énième soi­rée dif­fi­cile. Rem­pla­cé­parMAKENGO (75’).

MY­ZIANE : comme « Ba­lo », l’ex-Lyon­nais at­ten­dait de faire trem­bler les fi­lets pour la pre­mière fois en cham­pion­nat. Elé­ment le plus ac­tif sur le front de l’at­taque de­puis quelques matchs, il a, en­core, plan­té quelques ban­de­rilles sans sus­ci­ter de vé­ri­tables fris­sons dans les rangs ni­moîs. Plus à l’aise dans le 4-3-3 de la se­conde pé­riode. Rem­pla­cé par WAL­TER (87’). CHRISTOPHER ROUX,

À NÎMES

LES NOTES

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.