La note bleue.

Numéro Homme - - Sommaire - par Lau­rence Ho­vart, pho­tos Gui­do Mo­ca­fi­co

De son orgue, le par­fu­meur choi­sit pour cette par­ti­tion bleu­tée les notes presque froides de la ber­ga­mote et celles, sen­suelles et en­ve­lop­pantes, du bois de cèdre, de la fève ton­ka, des muscs ou de la ra­cine de vé­ti­ver. Entre ciel et terre, nuit et jour, tel le mu­si­cien, il sus­pend le temps. Par Lau­rence Ho­vart, pho­tos Gui­do Mo­ca­fi­co

De son orgue, le par­fu­meur choi­sit pour cette par­ti­tion bleu­tée les notes presque froides de la ber­ga­mote et celles, sen­suelles et en­ve­lop­pantes, du bois de cèdre, de la fève ton­ka, des muscs ou de la ra­cine de vé­ti­ver. Entre ciel et terre, nuit et jour, tel le mu­si­cien, il sus­pend le temps.

Hymne à l’in­su­la­ri­té, cette eau en­tonne son chant par des notes dy­na­miques et to­niques de ber­ga­mote de Si­cile et de cé­drat en tête, le pro­longe par des ef­fluves de pe­tit grain puis s’apaise sur une har­mo­nie boi­sée de cèdre et de vé­ti­ver. “Light Blue pour Homme Beau­ty of Ca­pri”, eau de toi­lette,Dolce & Gab­ba­na. Une nou­velle par­ti­tion in­tense de “Light Blue” se­ra à dé­cou­vrir en mai.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.