Guest list. Ils col­la­borent à Nu­mé­ro

Numéro - - Sommaire -

TXE­MA YESTE pho­to­graphe

Après avoir étu­dié la pho­to­gra­phie à Bar­ce­lone et à Bir­min­gham, Txe­ma Yeste a com­men­cé sac ar­rière comme re­por­ter au sein de la pres­ti­gieuse agence Ma­gnum avant de faire de la mode sa terre d’ élec­tion. Col­la­bo­ra­teur ré­gu­lier de

Nu­mé­ro, le pho­to­graphe es­pa­gnol au style flam­boyant exalte la sen­sua­li­té de ses mo­dèles à tra­vers des images puis­santes et oni­riques si­tuées à la li­sière du fan­tasme. Pour cet te nou­velle édi­tion de Nu­mé­ro, il signe la sé­rie “Love af­fair” (p.202)où­tr ans pa­raît son sens de la mise en scène et son art des contrastes. Évo­quant cette prise de vue il ré­sume : “Deux filles, une ville. L’amour émerge dans un en­droit iso­lé où la mas­cu­li­ni­té et la fé­mi­ni­té de­viennent hors su­jet. La flui­di­té règne et ce qui est dé­fi­ni perd sa si­gni­fi­ca­tion.”

OLA RIN­DAL pho­to­graphe

Di­plô­mé du dé­par­te­ment pho­to­gra­phie et ci­né­ma de l’uni­ver­si­té de Gö­te­borg en 1997, le pho­to­graphe nor­vé­gien dé­cide quatre ans plus tard de s’ins­tal­ler à Pa­ris. Au­teur de plu­sieurs livres de pho­to­gra­phie, Ola Rin­dal a l’ art d’ ins­til­ler dans ses images un mys­tère in­son­dable. Son trai­te­ment de la lu­mière les im­prègne d’une au­ra presque chi­mé­rique. Pour cette édi­tion, il signe la sé­rie mode“Su bur­bia” ( p. 234). “Nous avons shoo­té à Ro­main­ville, un vieux vil­lage en de­hors de Pa­ris où j’ai mon ate­lier, confie- t- il. J’ai eu une conni­vence im­mé­diate avec les man­ne­quins. Elles me fai­saient pen­ser aux filles du vil­lage où j’ai gran­di, en Nor­vège, avec leur air à la fois cool et un peu dan­ge­reux. Un mé­lange aus­si trou­blant qu’at­ti­rant.”

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.