POR­TRAIT DE FA­MILLE : MATTHEW LUTZ-KINOY

POUR NU­MÉ­RO ART, LE JEUNE AMÉ­RI­CAIN INS­TAL­LÉ À PA­RIS A RÉUNI SA FA­MILLE AR­TIS­TIQUE AU­TOUR D’UN GRAND BAN­QUET. UN DέNER AU MI­LIEU DE SES CRÉA­TIONS BAROQUES ET HÉDONISTES, DON­NÉ QUELQUES JOURS AVANT LE VERNISSAGE D’UNE EX­PO­SI­TION PA­RI­SIENNE TRÈS AT­TEN­DUE.

Numero Art - - La Une - FR PAR TENZING BARSHEE. POR­TRAITS PAR LEILA HEKMAT MATTHEW LUTZ-KINOY, FA­MI­LY POR­TRAIT EN

ÉCOUTEZ LES EN­FANTS, écoutez les gar­çons, les filles et les autres, écoutez bien, c’est l’une des nom­breuses his­toires sur Matthew Lutz-kinoy, un très beau Juif de Brook­lyn. Son his­toire n’est ni brève ni simple. Suivre son tra­vail re­vient à plon­ger dans une his­toire d’amour très forte, riche de paillettes et de tour­ments. Son art est com­po­sé de nom­breuses voix et c’est pour ce­la qu’il nous ti­tille à de nom­breux en­droits. Sé­rieu­se­ment, écoutez bien Matthew Lutz-kinoy. Il crée des images qui se nour­rissent de l’uto­pie que pour­raient être nos vies. Il com­pose des en­vi­ron­ne­ments sous la forme d’images. En­trer dans les es­paces qu’il crée nous donne à voir un monde d’une in­ten­si­té mul­ti­co­lore, aux cou­leurs de ses formes vis­cé­rales, de son hu­mour at­ta­chant et de sa pré­ci­sion plas­tique. FOR NU­MÉ­RO ART, THE YOUNG AME­RI­CAN AR­TIST, NOW BASED IN PA­RIS, GATHERED HIS SPIRITUAL FA­MI­LY AROUND HIM FOR A BA­ROQUE DIN­NER ON THE EVE OF HIS NEW LEFT BANK SHOW.

Lis­ten lit­tle ones, lis­ten up clo­se­ly, this is one of the tales of Matthew Lutz-kinoy, a ve­ry hand­some Je­wish man from Brook­lyn. His sto­ry is nei­ther brief nor simple. As he is a brilliant ar­tist of ma­ny ta­lents, to fol­low his prac­tice is like di­ving in­to a mea­ning­ful love sto­ry, full of glit­ter and heart-shakes. His art is com­pri­sed of ma­ny voices, and

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.