Don Ni­chols 1924-2017

Un homme de mys­tère dont les voi­tures ont ga­gné en F1 et en Can-am.

Octane (France) - - Allumage / News - Richard He­sel­tine

LE CHOIX DU LO­GO de l’écu­rie Sha­dow était ap­pro­priée. tne sil­houette en im­per­méable sym­bo­li­sait par­fai­te­ment le mys­tère qui en­tou­rait son pro­prié­taire, Don mi­chols. Dans le pad­dock de la F1 la ru­meur vou­lait qu’il ait été un es­pion du­rant la Guerre de Co­rée ou un ex de la CHA qui me­nait des opé­ra­tions spé­ciales au Viet­nam… mi­chols ap­pré­ciait cette cé­lé­bri­té, quant à la vé­ra­ci­té de ces his­toires, nul ne sau­ra ja­mais. hl est mort le 21 août, à 92 ans, em­por­tant ses se­crets avec lui dans la tombe. Sa pre­mière voi­ture, la Sha­dow lk1 Ca­nam était pi­lo­tée sans suc­cès par George Foll­mer et Vic El­ford. Ce n’était qu’un dé­but. En 1973, Sha­dow est en­tré en F1 avec comme spon­sor tnp (tni­ver­sal nil Pro­ducts). La Dm1 a mar­qué un point lors de sa pre­mière sor­tie, au GP d’afrique du Sud, avec Foll­mer (ici en photo avec mi­chols, bar­bu). L’amé­ri­cain fera mieux au GP sui­vant : 3e en Es­pagne.

L’an­née sui­vante fut un mé­lange de gloire et de tra­gé­die. Ja­ckie nli­ver et Foll­mer réus­sirent un dou­blé en Can-am, mais Pe­ter Rev­son, la star de l’équipe s’est tuée à jya­la­mi après une casse de sus­pen­sion.

Deux ans plus tard, nou­veau drame à jya­la­mi, quand un com­mis­saire a tra­ver­sé la piste avec son ex­tinc­teur. me pou­vant l’évi­ter, Tom Pryce le per­cu­ta. Les deux hommes furent tués sur le coup. Quelques mois plus tard, Alan Jones rem­por­ta le GP d’au­triche, mais le coeur n’y était plus.

À la fin de l’an­née des res­pon­sables clés de Sha­dow sont par­tis créer Ar­rows. mi­chols les at­ta­qua en jus­tice pro­cla­mant que la “nou­velle voi­ture” était iden­tique à la sienne. hl re­çut une compensation, mais l’écu­rie ne se re­lè­ve­ra ja­mais de la fuite des cer­veaux. En 1981, les ac­tifs de Sha­dow furent ven­dus à Ted­dy Yip. mi­chols n’est ja­mais re­ve­nu en com­pé­ti­tion, mais avec Ro­ger Penske et Dan Gur­ney, il reste l’un des trois Amé­ri­cains à avoir conçu une F1 vic­to­rieuse.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.