Sans toit ni loi

Me­cum, Las Ve­gas, USA 16 no­vembre

Octane (France) - - Marché / À Venir -

LA DODGE VIPER a fait sen­sa­tion lors de son lan­ce­ment en 1992, pas seule­ment pour son des­sin ra­di­cal, presque car­too­nesque, mais parce que son mo­teur V10 8,0 l était im­mense, même aux stan­dards amé­ri­cains.

Les pre­miers mo­dèles étaient des “voi­tures de pi­lotes”, dé­pour­vues de fri­vo­li­tés telles que L’ABS ou l’an­ti­pa­ti­nage, et uni­que­ment dis­po­nibles avec une trans­mis­sion ma­nuelle à 6 rap­ports. Il n’y avait ni vitres ni poi­gnées de portes et le toit était si ru­di­men­taire et com­pli­qué à ins­tal­ler qu’une vi­déo était four­nie pour ex­pli­quer com­ment faire.

Cette Viper est l’une des der­nières voi­tures de pre­mière gé­né­ra­tion, as­sem­blée en 1995. Avec un seul pro­prié­taire, elle est pro­po­sée dans un par­fait état d’ori­gine. À l’heure où nous écri­vons ces lignes, Me­cum n’a pas don­né d’es­ti­ma­tion, mais elle de­vrait se si­tuer aux en­vi­rons des 40 000 eu­ros. Un aver­tis­se­ment, tout de même. Ces pre­mières Viper sont vives du train ar­rière et mal­gré le po­ten­tiel d’adhé­rence de leurs énormes pneus, elles sont re­la­ti­ve­ment dé­li­cates à conduire vite. Mieux vaut les gar­der au ga­rage, ad­mi­rer leur ap­pa­rence bru­tale et pas­ser quelques heures à ap­prendre à fixer le toit qui, sans sur­prise, est res­té em­bal­lé et à ce jour ja­mais uti­li­sé. me­cum.com

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.