Mu­sic Hall mmf-5.3se

On Magazine - - SOMMAIRE -

Avec ce mo­dèle Mu­sic Hall mmf-5.3 SE, nous dé­cou­vrons le prin­cipe de la pla­tine vi­nyle à châs­sis «mul­ti-étage». Dis­po­nible en plu­sieurs fi­ni­tions (bois, noir ou rouge vif), ce mo­dèle est li­vré prêt à l’em­ploi avec une cel­lule Or­to­fon 2M Bronze mon­tée d’usine.

La marque Mu­sic Hall, d’ori­gine amé­ri­caine a été fon­dée, en 1985, par Roy Hall, dis­tri­bu­teur des marques Creek, Epos, EAT et Gol­dring aux Étatsu­nis. Ce­pen­dant, ses pla­tines vi­nyles sont toutes fa­bri­qués dans les mêmes usines tchèques que la marque Pro-ject.

Une mmf-5.1 re­com­po­sée

Par rap­port au mo­dèle de pré­cé­dente gé­né­ra­tion mmf 5.1, la mmf-5.3 SE ap­porte quelques amé­lio­ra­tions no­tables, dont un bras en car­bone et un mo­teur syn­chrone DC. Mais pour le châs­sis nous re­trou­vons le socle à double plinthe en MDF haute den­si­té cher à la marque. La plinthe du des­sus ac­cueille les prin­ci­paux élé­ments de la pla­tine : bras de lec­ture, pla­teau du disque, rou­le­ment avec axe et pa­lier, char­nières pour le cou­vercle. La plinthe du des­sous in­tègre le bloc mo­teur ain­si que la ter­mi­nai­son des câbles du bras sous forme d’un pe­tit boi­tier dans le­quel l’uti­li­sa­teur bran­che­ra le câble de mo­du­la­tion avec masse sé­pa­rée li­vrée d’ori­gine. Ces deux plinthes sont dé­cou­plées l’une de l’autre par 6 pe­tits plots en sor­bo­thane, une ma­tière qui a un haut pou­voir ab­sor­bant (com­bi­nant les pro­prié­tés du ca­ou­tchouc, du si­li­cone et d’autres po­ly­mères). Ain­si, ce ne sont pas seule­ment les plinthes qui sont iso­lées, mais le mo­teur et toutes les autres par­ties de la pla­tine. En outre, l’en­semble re­pose sur trois pieds des­si­nés par Mu­sic Hall. Ils res­semblent à trois py­ra­mides in­ver­sées et tron­quées. Ils ren­ferment des «Si­lent­blocs» éga­le­ment en sor­bo­thane, et sont ajus­tables en hau­teur.

Même vi­tesse, autre mo­teur

Le mo­teur syn­chrone DC est en­cap­su­lé au sein d’un lo­ge­ment fixé à la plinthe in­fé­rieure tout en étant iso­lé par une sorte de ron­delle de feutre. Il est ali­men­té par un bloc sec­teur ex­terne as­su­rant un cou­rant continu bien stable ; c’est un mo­dèle Pro­ject M500 tout sim­ple­ment. Il en­traine le pla­teau en alu­mi­nium mas­sif d’un poids plus que res­pec­table de 2.7 kg. Ce pla­teau re­pose (comme sur une Re­ga) sur un sup­port où sous-pla­teau en ma­tière plas­tique dur d’où sort l’axe de ro­ta­tion. Ce der­nier est en acier in­oxy­dable, il prend place dans un pa­lier en bronze dont le fond est gai­né de Te­flon pour une ab­sence de frot­te­ment mé­ca­nique. Le bras de lec­ture, un 9 pouces (230 mm) is­su du bras 9CC de chez Pro-ject, est d’une toute nou­velle fac­ture. Il est fa­bri­qué au­tour d’un tube en car­bone dont les qua­li­tés de ri­gi­di­té ne sont plus à van­ter. Son por­te­cel­lule, en alu­mi­nium, peut se ré­gler en ver­ti­ca­li­té grâce à une pe­tite vis fa­ci­le­ment ac­ces­sible.

Le contre­poids est iso­lé du tube par une sorte de joint en ma­tière ex­trê­me­ment souple, un dé­cou­plage sup­plé­men­taire pour fa­ci­li­ter le tra­vail de la cel­lule. Tous les rou­le­ments per­met­tant les dé­pla­ce­ments ver­ti­caux et ho­ri­zon­taux de ce bras sont dis­tri­bués dans un lo­ge­ment en alu­mi­nium qui forme la base. Le câble pho­no est dé­ta­chable et offre ain­si la pos­si­bi­li­té d’en chan­ger pour un mo­dèle plus haut de gamme En­fin, pour par­faire le tra­vail de l’en­semble, la mmf 5.3-SE est do­tée d’un couvre-pla­teau en feu­trine, mais sur­tout d’un pa­let-pres­seur en mé­tal se vis­sant sur l’axe de la pla­tine pour un meilleur ser­rage. D’ori­gine, la mmf-5.3-se est li­vrée avec une cel­lule Or­to­fon 2M Bronze. C’est une MM dont le corps est fait d’une ré­sine com­po­site, Lexan DMX, qui ri­gi­di­fie toute la cel­lule. Le dia­mant est de taille «Nude Fine Line», un pro­fil qui, d’après Or­to­fon, donne à cette cel­lule la ri­chesse et la pré­ci­sion d’une MC.

Écoute : ma­riage réus­si

Tout de suite, nous sommes frap­pés par la ré­ponse en fré­quence très large du couple Mu­sic Hall mmf5.3 SE + Or­to­fon 2M Bronze. Cette pla­tine va beau­coup plus loin que la Re­ga 3 sur pas mal de points comme la re­pro­duc­tion de mul­tiples nuances of­ferte par chaque ins­tru­ment. L’image sté­réo s’est aus­si élar­gie et l’im­pres­sion d’une pré­sence en­core plus fla­grante est réelle. La dy­na­mique est su­per­be­ment res­pec­tée, nous sen­tons que cette pla­tine gère par­fai­te­ment le tem­po de chaque disque avec un bas du spectre dé­grais­sé et ten­du. La Mu­sic Hall mmf-5.3 SE laisse ma­ni­fes­te­ment la cel­lule Or­to­fon ex­pri­mer sa vraie per­son­na­li­té, un doux mé­lange de sub­ti­li­tés des timbres et de ra­pi­di­té. Et même si cette pla­tine de­mande un peu plus de ma­ni­pu­la­tion : ar­rêt de la pla­tine et pose du pa­let pres­seur par exemple, le jeu en vaut vrai­ment la chan­delle, car nous ar­ri­vons ici à ti­rer plus de dé­tails et d’in­for­ma­tions de chaque LP. Pa­ral­lè­le­ment, la scène so­nore est large et ou­verte avec beau­coup d’aé­ra­tions entre les dif­fé­rents plans so­nores. L’écoute du disque Dec­ca d’oeuvres de Ravel et Ber­lioz chan­tées par Ré­gine Cres­pin ac­com­pa­gnée de l’or­chestre de la Suisse Ro­mande conduit par Er­nest An­ser­met en est une preuve fla­grante. La voix de la chan­teuse se po­si­tionne par­fai­te­ment au centre, lé­gè­re­ment de­vant l’or­chestre. Elle est res­ti­tuée avec des timbres d’une grande élé­gance et grande classe. La vé­ra­ci­té de sa tes­si­ture se lie à un sui­vi ryth­mique très bien do­sé. Pas­sant au disque «Blue Train» de John Col­trane, nous sommes tout de suite em­bar­qués dans un flot so­nore très nuan­cé et dif­fé­ren­cié. Les cym­bales du bat­teur Phil­ly Joe Jones filent dans l’air avec une dé­con­trac­tion et une li­ber­té as­sez im­pres­sion­nantes. La construc­tion «mul­ti-étage» de cette Mu­sic Hall comme ce nou­veau bras offrent ma­ni­fes­te­ment une sta­bi­li­té de lec­ture as­sez per­for­mante. La cel­lule pho­no est par­fai­te­ment à son aise, ce­la se sent à l’ou­ver­ture et la sen­sa­tion de pré­sence des mu­si­ciens. La Mu­sic Hall mmf-5.3-se est d’une fa­bri­ca­tion ri­gou­reuse mais sait être aus­si su­per­be­ment mu­si­cale.

1400 €

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.