Pen­tax K70

Pen­tax, l’éternel ou­blié du duel entre Ca­non et Ni­kon taille son propre che­min AVEC un re­flex qui se dis­tingue à plus d’un titre : tro­pi­ca­li­sa­tion du boi­tier, sta­bi­li­sa­tion du cap­teur, sen­si­bi­li­té qui AT­TEINT DES SOM­METS, pixel shift… et ce­la pour un prix

On Magazine - - SOMMAIRE -

Un re­flex APS-C tro­pi­ca­li­sé

La construc­tion du Pen­tax K70 sé­duit dès le pre­mier re­gard. Son boi­tier est tro­pi­ca­li­sé, ré­sis­tant à la pous­sière, au ruis­sè­le­ment et au froid grâce à 100 joints d’étan­chéi­té ré­par­tis sur le re­flex. Il est donc conçu pour vous ac­com­pa­gner dans vos ran­don­nées et vos voyages à l’autre bout du monde avec la ga­ran­tie que l’hu­mi­di­té n’en vien­dra pas à bout ou que le froid ne le met­tra pas hors d’usage. Pen­tax ne fait pas les choses à moi­tié puisque le zoom 18135mm 3.5-5.6 li­vré en kit est éga­le­ment tro­pi­ca­li­sé. C’est le pre­mier ca­rac­tère dis­tinc­tif du K70, et pas des moindres car la tro­pi­ca­li­sa­tion est chez ses concur­rents tou­jours ré­ser­vée à des mo­dèles haut de gamme. Ses concur­rents di­rects, les Ni­kon D5500 et Ca­non 760D, en sont dé­pour­vus.

Une prise en main aux pe­tits oi­gnions

L’er­go­no­mie du Pen­tax K70 est fa­cile d’ac­cès et bien pen­sée avec un ba­rillet sur le ca­pot pour choi­sir les modes d’ex­po­si­tion et une double mo­lette pour les ré­glages : c’est conven­tion­nel et ef­fi­cace. Les me­nus sont éga­le­ment re­la­ti­ve­ment simples et li­sibles, et la na­vi­ga­tion via les touches si­tuées à l’ar­rière as­sez évi­dente. Le vi­seur op­tique qui offre une cou­ver­ture de 100 % et un gros­sis­se­ment de 0,64x est agréable et l’écran de 7,5 cm mon­té sur ro­tule est pra­tique. Il peut se re­tour­ner pour se ca­cher contre le boi­tier ce qui est tou­jours le bien­ve­nu, sur­tout pour les ba­rou­deurs. Il est non tac­tile mais on s’en moque un peu, les re­flex c’est fait pour prendre des pho­tos avec le vi­seur avant tout. Et pour la vi­déo me di­rez vous, c’est bien pra­tique un écran tac­tile pour faire la mise au point non ? Et bien Pen­tax a pensé à tout, avec une ap­pli­ca­tion dé­diée qui per­met de pi­lo­ter le boi­tier à dis­tance et de réa­li­ser la mise au point via l’écran d’un smart­phone. Très pra­tique dès que l’ap­pa­reil est po­sé sur un tré­pied, que ce soit en pho­to ou en vi­déo. On se de­mande même pour­quoi per­sonne n’y avait pensé avant.ce n’est pas le seul point sur le­quel Pen­tax est en avance sur la prise en main : en plus des modes d’ex­po­si­tion PASM ha­bi­tuels, deux autres modes sont pré­sents, le mode Sv et le mode Tav. Le pre­mier donne la prio­ri­té à la sen­si­bi­li­té ISO, le se­cond per­met de ré­gler vi­tesse et ou­ver­ture et de lais­ser au boi­tier le cal­cul de la sen­si­bi­li­té adé­quate. C’est un peu tech­nique, mais les pho­to­graphes aver­tis ap­pré­cie­ront le pre­mier mode Sv qui per­met de pous­ser la qua­li­té d’image dans ses re­tran­che­ments et le mode Tav qui per­met de réa­li­ser cer­taines pho­tos sans trop se prendre la tête avec les ré­glages. En­fin Pen­tax a éga­le­ment in­té­gré une touche verte sur le ca­pot qui ré­ini­tia­lise les pa­ra­mètres de prise de vue. Au­tant de pe­tites at­ten­tions simples, mais qui changent la vie (sans au­cune exa­gé­ra­tion de notre part) que l’on ai­me­rait re­trou­ver chez les autres construc­teurs. En­core un point mar­qué par Pen­tax dans son match avec Ni­kon et Ca­non.

Une qua­li­té d’image ir­ré­pro­chable

La qua­li­té d’image dé­li­vrée par le cap­teur APS-C de 24 Mpx est de haute vo­lée, avec des images ex­ploi­tables sans pro­blème jus­qu’à 6400 ISO. La sta­bi­li­sa­tion mé­ca­nique du cap­teur, dou­blée par celle de l’op­tique en kit offre des ré­sul­tats convain­cants. Le Pen­tax K70 se montre ain­si par­ti­cu­liè­re­ment à l’aise dans les condi­tions de lu­mière dif­fi­cile. Le K70 in­tègre en outre une fonc­tion Pixel Shift, dont le prin­cipe consiste à réa­li­ser plu­sieurs images avec d’in­fimes dé­pla­ce­ments du cap­teur afin d’ac­qué­rir une pho­to avec des dé­tails plus nets mais au prix d’un temps de traitement de plus de 5 se­condes. Son mode de fonc­tion­ne­ment, qui né­ces­site l’ac­qui­si­tion d’une sé­rie de cli­chés, le des­tine aux su­jets par­fai­te­ment im­mo­biles comme les na­tures mortes, le pack­shot ou, à la ri­gueur, quand les condi­tions sont bonnes, la pho­to de pay­sage.

Au­to­fo­cus à la traine et vi­déo un peu dé­ce­vante

Le mo­dule d’au­to­fo­cus SAFOX X du K70 ne dis­pose que de 11 points d’au­to­fo­cus, dont 9 en croix. C’est re­la­ti­ve­ment peu, ce qui le des­tine plus à la pho­to de por­trait ou de pay­sage qu’à la pho­to ani­ma­lière ou spor­tive. L’au­to­fo­cus en mode re­flex est dé­cent mais à la traine com­pa­ré à ce que fait la concur­rence. L’au­to­fo­cus hy­bride à dé­tec­tion de contraste et à cor­ré­la­tion de phase, im­plé­men­té pour la pre­mière fois sur un re­flex APS-C Pen­tax, était très at­ten­du. Il se montre mal­heu­reu­se­ment un peu dé­ce­vant. Cen­sé ga­ran­tir un bon sui­vi du su­jet en vi­déo, il lui ar­rive un peu trop fa­ci­le­ment de pa­ti­ner. C’est d’au­tant plus dom­mage que le Pen­tax K70 est sta­bi­li­sé, pos­sède une prise mi­cro­phone et une sor­tie HDMI.

Parc op­tique et au­to­no­mie en re­trait

Le parc op­tique Pen­tax quoique tout à fait ho­no­rable est un peu plus res­treint que chez Ca­non ou Ni­kon. Il in­tègre des op­tiques pan­cake in­té­res­santes qui ont le mé­rite de li­mi­ter for­te­ment l’en­com­bre­ment du boi­tier. L’au­to­no­mie d’en­vi­ron 500 vues est éga­le­ment en re­trait par rap­port à la concur­rence. C’est gê­nant pour un boi­tier cen­sé ac­com­pa­gner les ba­rou­deurs dans leurs pé­riples au bout du monde.

Conclu­sion

Le Pen­tax K70 se dis­tingue par ses fi­ni­tions tro­pi­ca­li­sées, son er­go­no­mie très bien pen­sée et sa qua­li­té d’image au top ni­veau. Par contre au ni­veau de la ré­ac­ti­vi­té de l’au­to­fo­cus ce­la coince un peu, que ce soit en pho­to ou en vi­déo. Moins ner­veux que le Ni­kon D5500 ou le Ca­non 760D, mais mieux pensé, plus ré­sis­tant et sta­bi­li­sé, le Pen­tax K70 offre une al­ter­na­tive plai­sante à la course en avant sans fin que se livre les deux autres grands construc­teurs.

700 €

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.