Une nou­velle chance pour ben­ja­min Go­dard

OPERA MAGAZINE - - ACTUALITÉS -

Rares sont ceux qui la connaissent au­jourd’hui, la « Ber­ceuse » ja­dis fa­meuse dont les pre­miers vers sont « Oh ! ne t’éveille pas en­core », plus rares ceux qui savent qu’elle est ex­traite de Jo­ce­lyn, et plus en­core ceux qui connaissent le nom de son com­po­si­teur, Ben­ja­min Go­dard (1849-1895). Il est vrai que ce­lui qui fut l’élève du vio­lo­niste Hen­ri Vieux­temps, et qui étu­dia la com­po­si­tion au Conser­va­toire de Pa­ris, ne lais­sa pas une trace mé­mo­rable dans l’his­toire de la mu­sique, mal­gré ses ac­ti­vi­tés de chef d’or­chestre, d’en­sei­gnant, et un im­por­tant cor­pus de com­po­si­tions, par­mi les­quelles six opé­ras. Le Pa­laz­zet­to Bru Zane-centre de mu­sique ro­man­tique fran­çaise n’a pas vou­lu lais­ser dans l’ombre un créa­teur qui eut son heure de gloire et dis­pa­rut à l’âge de 45 ans. En 2013, le Fes­ti­val de Ra­dio France et Mont­pel­lier res­sus­ci­tait, sous ses aus­pices, La­vi­van­dière ( voir O. M. n° 86 p. 26 de juillet-août). C’est au­jourd’hui le tour de Dante , dont l a pre­mière eut lieu à l’opé­ra-co­mique, en mai 1890. Édouard Blau, au­quel on doit éga­le­ment le poème du Roi d’ys de La­lo, et qui col­la­bo­ra avec les li­bret­tistes de Mas­se­net pour Le Cid et Wer­ther, n’y est pas al­lé par quatre che­mins en tra­çant le por­trait d’un Dante jeune et amou­reux, mê­lé à des in­trigues sen­ti­men­tales. Mais si l’on en croit le Dic­tion­naire des Opé­ras de Félix Clé­ment et Pierre La­rousse, « le poème de Dante est construit et écrit avec beau­coup de soin ». La mu­sique, en re­vanche, en­thou­siasme net­te­ment moins ce duo : « (...) On peut être éton­né qu’un ar­tiste de son âge et de sa gé­né­ra­tion y ait mon­tré si peu de sou­ci des pro­grès et de l’évo­lu­tion qui se sont pro­duits dans la mu­sique de­puis un quart de siècle. » On est bien cu­rieux, tou­te­fois, d’en­tendre ce troi­sième acte dans le­quel le poète, en­dor­mi près du tom­beau de Vir­gile, voit en rêve l’au­teur de l’énéide lui mon­trer l’en­fer, le Pa­ra­dis et Béa­trice au mi­lieu des anges. Les mé­lo­manes, dans tous les cas, pour­ront ju­ger sur pièces, d’abord au Prinz­re­gen­ten­thea­ter de Mu­nich (31 jan­vier), puis à l’opé­ra Royal de Ver­sailles (2 fé­vrier). Di­ri­gée par Ulf Schir­mer, pla­cé à la tête du Münch­ner Rund­fun­kor­ches­ter, cette ver­sion de concert réuni­ra Ed­ga­ras Mont­vi­das (Dante), Vé­ro­nique Gens (Béa­trice), Ra­chel Fren­kel (Gem­ma), Jean-fran­çois Lapointe (Bar­di) et An­drew Fos­ter-williams (L’ombre de­vir­gile). On at­ten­dra en­suite l’en­re­gis­tre­ment dis­co­gra­phique, dans la col­lec­tion « Opé­ra fran­çais » du Pa­laz­zet­to.

Dante et Vir­gile aux En­fers de William Bou­gue­reau (1850).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.