El­sie­mo­ri­son 1924-2016

OPERA MAGAZINE - - In Memoriam -

Née à Bal­la­rat (Vic­to­ria), le 15 août 1924, la so­pra­no aus­tra­lienne s’est éteinte à Prague, le 5 avril 2016. For­mée à Mel­bourne, puis au Royal Col­lege of Mu­sic de Londres, El­sie Mo­ri­son re­joint, en 1948, la troupe du Sad­ler’s Wells Opera ( fu­tur En­glish Na­tio­nal Opera). En 1953, elle in­carne Anne Tru­love dans la pre­mière bri­tan­nique de The Rake’s Pro­gress, à Édim­bourg, puis, l’an­née sui­vante, fait ses dé­buts au Covent Gar­den de Londres, en Mar­zel­line dans Fi­de­lio. Jus­qu’en 1961, elle y chante un vaste éven­tail de rôles : Su­san­na dans Le nozze di Fi­ga­ro, Pa­mi­na dans Die Zau­ber­flöte, Mi­mi dans La Bo­hème, Mi­caë­la dans Car­men, Ma­ren­ka dans La Fian­cée ven­due... sans ou­blier Blanche de la Force, dans la créa­tion bri­tan­nique de Dia­logues des Car­mé­lites, aux cô­tés de Joan Su­ther­land en Ma­dame Li­doine (1958). Ayant épou­sé le chef d’or­chestre Ra­fael Ku­be­lik, en 1963, elle choi­sit de re­non­cer à sa car­rière, ne se pro­dui­sant plus en pu­blic que de ma­nière ex­cep­tion­nelle. Dans sa dis­co­gra­phie, on trouve no­tam­ment la Sym­pho­nie n° 4 de M a h l e r, a v e c R a f a e l K u b e l i k (Deutsche Gram­mo­phon), toute une sé­rie d’opé­rettes de Gil­bert et Sul­li­van ( The Yeo­men of the Guard, HMS P i n a f o r e , Tr i a l b y J u r y , The Pi­rates of Pen­zance ...), Mes­siah de Haen­del et Eli­jah de Men­dels­sohn avec Mal­colm Sargent ( EMI/ War­ner Clas­sics), ain­si que Fi­de­lio, en­re­gis­tré par la BBC au Covent Gar­den, en 1961, dans le­quel elle in­carne Mar­zel­line face à Se­na Ju­ri­nac, Jon Vi­ckers, Hans Hot­ter et Got­tlob Frick, sous la ba­guette d’ot­to Klem­pe­rer (Tes­ta­ment).

1930-2016

Né à Turk­ku, le 5 fé­vrier 1930, le chef fin­lan­dais s’est éteint le 4 fé­vrier 2016. For­mé dans sa ville na­tale, puis à Vienne (avec Hans Swa­rows­ky), Ulf Sö­der­blom fait ses dé­buts en 1957, à Tu r k k u , a u p u p i t r e d e Die Zau­ber­flöte. La même an­née, il commence à di­ri­ger à l’opé­ra Na­tio­nal d’hel­sin­ki, dont il de­vient chef prin­ci­pal et di­rec­teur mu­si­cal en 1973. Il oc­cu­pe­ra ce poste jus­qu’en 1993. En 1967, Ulf Sö­der­blom re­lance le Fes­ti­val de Sa­von­lin­na, après un de­mi-siècle de som­meil, et di­rige Fi­de­lio pour la ré­ou­ver­ture de la ma­ni­fes­ta­tion. Il y crée Le Ca­va­lier d’au­lis Sal­li­nen (1975) et Le Cou­teau de Paa­vo Hei­ni­nen (1989). Par­mi ses autres créa­tions mar­quantes : Les Der­nières Ten­ta­tions de Joo­nas Kok­ko­nen ( Hel­sin­ki, 1975) et Kul­ler­vo de Sal­li­nen (Los An­geles, 1992).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.