E

N col­la­bo­ra­tion avec la com­pa­gnie suisse Opé­ra Louise – qui a ac­cueilli à Fri­bourg, en no­vembre der­nier, les deux pre­mières re­pré­sen­ta­tions –, Ba­ro­ko­pe­ra Am­ster­dam lance, à La Haye, la tour­née néer­lan­daise de sa nou­velle pro­duc­tion d’acis and Ga­la­tea. Un

OPERA MAGAZINE - - COMPTES RENDUS -

et quelques concer­ta­ti. La trame de La scuo­la de’ ge­lo­si tourne, comme on s’en doute, au­tour du thème de la ja­lou­sie, aus­si vive chez les nobles (le Comte Ban­die­ra et son épouse) que chez les pay­sans en­ri­chis (Bla­sio et Er­nes­ti­na). Les classes so­ciales s’en­tre­mêlent, la bour­geoise ne dé­dai­gnant pas les at­ten­tions de l’aris­to­crate, mais, après maints qui­pro­quos et tra­ves­tis­se­ments, les pro­ta­go­nistes fi­nissent convain­cus d’une chose : « Il n’existe pas de bon­heur plus par­fait que ce­lui de deux époux unis par un vé­ri­table amour. » En plus de co­si­gner l’édi­tion cri­tique, Gio­van­ni Bat­tis­ta Ri­gon di­rige l’en­semble I Vir­tuo­si Ita­lia­ni, avec au­tant d’élé­gance que de com­pé­tence. Dans l’écrin fa­vo­rable du Tea­tro Per­go­le­si, l’équi­libre fosse/pla­teau est par­fait, ce dont tirent pro­fit les membres de la dis­tri­bu­tion, tous is­sus de l’ac­ca­de­mia del Mag­gio Mu­si­cale Fio­ren­ti­no. Le té­nor congo­lais Pa­trick Ka­bon­go, an­cien sta­giaire de l’aca­dé­mie de l’opé­ra-co­mique, en­dosse avec ai­sance l’ha­bit du Comte Ban­die­ra. La so­pra­no ita­lienne Fran­ces­ca Lon­ga­ri, en re­vanche, manque de puis­sance en Com­tesse et semble à la peine dans une tes­si­ture plu­tôt cen­trale. Fort ef­fi­cace, le ba­ry­ton co­réen Ben­ja­min Cho en Bla­sio, face à l’er­nes­ti­na très sûre d’une autre so­pra­no ita­lienne, Eleo­no­ra Bel­loc­ci. Une men­tion pour Ma­nuel Ama­ti dans le rôle du Lieu­te­nant, l’ami de Bla­sio, qui lui conseille de feindre l’in­dif­fé­rence au lieu de pi­quer des crises de ja­lou­sie. La mise en scène d’ita­lo Nun­zia­ta cherche à com­pen­ser les fai­blesses du li­vret, en ren­dant l’in­trigue la plus fluide pos­sible. Le ré­sul­tat convainc, grâce éga­le­ment aux dé­cors « Li­ber­ty » d’an­drea Bel­li, aux beaux cos­tumes de Va­le­ria Do­na­ta Bet­tel­la et aux lu­mières bien ca­li­brées de Mar­co Gius­ti. Ap­plau­dis­se­ments cha­leu­reux pour tous, au ri­deau fi­nal.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.