Le luxe bien en­ten­du

OPERA MAGAZINE - - FRANCE -

Le­théâtre des Champs-ély­sées n’a pas son pa­reil, dit la pla­quette de cette sai­son. On lui donne vo­lon­tiers rai­son : son ar­chi­tec­ture, l’élé­gance de ses formes et de ses pro­por­tions, le con­fort sans mol­lesse de ses fau­teuils­ba­quets, en font un mo­dèle. Quatre pro­duc­tions ly­riques sont à l’af­fiche cette fois, dont deux di­ri­gées par Jé­ré­mie Rho­rer : Il bar­biere di Si­vi­glia, clas­sique entre les clas­siques (qui se­ra sui­vi d’un bar­bier pour les en­fants, di­ri­gé par Adrien Per­ru­chon), mis en scène par Laurent Pel­ly, avec deux dis­tri­bu­tions (com­pre­nant no­tam­ment les Ro­si­na de Kate Lind­sey et Alix Le Saux), et Dia­logues des car­mé­lites dans le spec­tacle si­gné Oli­ver Py pour le même théâtre en 2013 (et dis­po­nible en DVD chez Era­to) ; sur le pa­pier, on tient là une dis­tri­bu­tion idéale (Pe­ti­bon, Koch, De­vieilhe, Gens, von Ot­ter, Bar­bey­rac, etc.), lé­gè­re­ment dif­fé­rente de celle d’il y a quatre ans. Em­ma­nuel­le­haï­mem­mè­ne­rau­neal­ci­na de­luxe qui réunit Ce­ci­lia Bar­to­li, Phi­lippe Ja­rouss­ky, Ju­lie Fuchs, etc., ce­pen­dant que Die­go Fa­so­lis di­ri­ge­ra Or­feo et Eu­ri­dice de Gluck (dans la ver­sion ori­gi-

nale vien­noise de 1762, donc), dans une mise en scène de Ro­bert Car­sen, et nous don­ne­ra l’oc­ca­sion de re­trou­ver Phi­lippe Jar­rous­ky et Pa­tri­cia Pe­ti­bon. On ne sau­rait man­quer cet ou­vrage as­sez rare en France, où on lui pré­fère sou­vent la ver­sion fran­çaise mise au point par Ber­lioz pour Pauline Viar­dot.

De concert

Un grand nombre d’opé­ras en ver­sion de concert, comme c’est la cou­tume au Théâtre des Champs-ély­sées, étoffent le pro­gramme. On re­trou­ve­ra là, éton­nam­ment, des titres qu’on a pu en­tendre ces der­nières sai­sons, comme c’est le cas d’ailleurs des Car­mé­lites de Pou­lenc : Mac­beth sous la di­rec­tion de Gia­nan­drea No­se­da ; Pel­léas

et Mé­li­sande avec Guillaume An­drieux, Sa­bine De­vieilhe, Jean-fran­çois La­pointe (qui glisse de Pel­léas à Go­laud, comme d’autres l’ont fait avant lui) ; L’ita­lia­na in Al­ge­ri sous la di­rec­tion de Mi­chele Ma­riot­ti. Jes­si­ca Pratt se­ra Lu­cia di Lam­mer­moor aux cô­tés de Pao­lo Fa­nale. On ne man­que­ra pas La cle­men­za di Tito di­ri­gée par Teo­dor Cur­rent­zis, ni Ma­da­ma

But­ter­fly par­mik­ko Franck (avec en grande par­tie la dis­tri­bu­tion réunie à Orange en 2016), ni La

Ce­ne­ren­to­la par En­rique Maz­zo­la (avec Ka­rine De­shayes, Cy­rille Du­bois, Alix Le Saux).

Samson et Da­li­la, con­trai­re­ment aux choix faits à l’opé­ra de Pa­ris la sai­son der­nière, est confié à des chan­teurs fran­co­phones (Ro­ber­to Ala­gna, Ma­rieNi­cole Le­mieux). Ch­ris­tophe Rous­set di­ri­ge­ra

Ri­nal­do (avec Ja­son Bridges, Sandrine Piau, ÈveMaud Hu­beaux), ce qui n’éton­ne­ra per­sonne, mais aus­si Faust (avec Jean-fran­çois Bor­ras, Véronique Gens, Jean-sé­bas­tien Bou), ce qui est plus exo­tique. On ci­te­ra en­fin pour mé­moire l’at­ti­la de Ver­di qu’em­mè­ne­ra le pro­met­teur Da­niele Rus­tio­ni, nou­veau chef per­ma­nent de l’opé­ra de Lyon.

Après le meurtre du père

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.