Vienne

OPERA MAGAZINE - - EUROPE -

Six Pre­mie­ren sont ins­crites à l’af­fiche de la sai­son 2017- 2018 de l’opé­ra de Vienne, dont trois per­met­tront de voir ou de re­voir des opé­ras du XXE siècle. Si­mone Young di­ri­ge­ra, pour com­men­cer, Le Joueur de Pro­ko­fiev, dans une mise en scène deKa­ro­li­neG­ru ber, avec Dan Paul Du­mi­tres­cu, et Ele­na Gu­se­va en Po­li­na. On peut se lais­ser ten­ter, car les opé­ras de Pro­ko­fiev, tous dif­fé­rents, mé­ritent un dé­tour. Aus­si vé­né­neuse qu’au pre­mier jour, Lu­lu au­ra les traits et la voix d’anie­ta Ei­chen­holz, qui a dé­jà em­me­né le per­son­nage très haut à Covent Gar­den en 2009. An­ge­la De­noke se­ra la Com­tesse Ges­ch­witz, Bo Skov­hus pren­dra les traits du Dr Schön et de Jack l’éven­treur, Franz Grund­he­ber re­vien­dra dans un rôle qui lui est fa­mi­lier (Schi­golch). Cette nouvelle pro­duc­tion an­non­cée n’est guère que la pre­mière, à Vienne, d’un spec­tacle qu’on a pu voir dès 1998 à l’opé­ra de Pa­ris ; à moins que Willy De­cker ait re­vu de fond en comble sa mise en scène, ce qu’on peut ima­gi­ner ou es­pé­rer. On chan­ge­ra d’am­biance avec une toute pre­mière à l’opé­ra de Vienne : Ario­dante, qui n’a ja­mais été re­pré­sen­té dans cette salle, et le se­ra grâce aux ta­lents conju­gués de Da­vid Mc­vi­car, s’il est en forme, et de William Ch­ris­tie. Sa­rah Con­nol­ly chan­te­ra le rôle-titre, ce qui laisse pré­sa­ger de fort beaux mo­ments. Dan­tons Tod de Gott­fried von Ei­nem sa­lue­ra le prin­temps, sous la ba­guette de Su­san­na Mälk­ki, Jo­sef Ernst Köp­plin­ger signant la mise en scène. Wolf­gang Koch se­ra Dan­ton, Her­bert Lip­pert in­car­ne­ra Ca­mille Des­mou­lins et Ol­ga Besz­nert­na, Lu­cile. Rap­pe­lons que cet ou­vrage fut créé au Fes­ti­val de Salz­bourg, en 1947, sous la di­rec­tion de Fe­renc Fric­say, avec no­tam­ment Paul Schöf­fler, Ju­lius Pat­zak et Ma­ria Ce­bo­ta­ri ; soixante- dix ans plus tard, il semble avoir moins vieilli que bien des par­ti­tions ré­centes. Eli­na Ga­ran­ca et Ro­ber­to Ala­gna se­ront en­suite les hé­ros de Samson et Da­li­la, un opé­ra qui, de­puis deux ou trois sai­sons, est re­pré­sen­té un peu par­tout, comme si Saint-saëns, dont on a re­dé­cou­vert la sai­son der­nière Le Timbre d’argent à l’opé­ra Co­mique, connais­sait un nou­veau prin­temps. En­fin, clas­sique entre les ro­man­tiques, à moins que ce soit le contraire, Der Frei­schütz fer­me­ra cette liste de Pre­mie­ren, somme toute as­sez va­riée. Ca­mil­la Ny­lund se­ra Agathe, An­dreas Scha­ger chan­te­ra Max, To­mas Ne­to­pil se­ra au pu­pitre. Ch­ris­tian Räth réus­si­ra-t-il à sau­ver la Gorge-aux-loups des ap­pa­ri­tions de pa­co­tille qu’on a trop sou­vent vues ?

A comme Ar­mide, A comme Ar­quez

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.