Guerre de Troie et Sol­da­ten

OPERA MAGAZINE - - EUROPE -

Les Al­le­mands aiment Les Troyens, même si par­fois ils les mal­mènent, et il est vrai qu’on a plus de chance de voir et d’en­tendre l’opé­ra de Ber­lioz à Dresde ou à Nu­rem­berg (comme c’est le cas cette sai­son) que dans une ville fran­çaise. Ici, c’est Ca­lix­to Biei­to en per­sonne qui se pen­che­ra sur l’his­toire de Cas­sandre et de Di­don, sous la di­rec­tion mu­si­cale de Mar­cus Bloch. On a très en­vie de voir com­ment ce met­teur en scène qu’on pré­ten­dait ja­dis ico­no­claste va abor­der cet ou­vrage im­mense et fra­gile. Avec Ido­me­neo mis en scène par Da­vid Bösch et Il ri­tor­no d’ulisse in pa­tria se­lon Ma­riame Clé­ment, on tient là un trip­tyque ins­pi­ré de la guerre de Troie et de ses consé­quences, le­quel a bien des atouts et nous fe­rait bien faire une ou plu­sieurs fois le voyage à Nu­rem­berg si nous avions quelques lu­mières sur les dis­tri­bu­tions. Pe­ter Kon­wit­sch­ny met­tra en scène pour sa part cet autre mo­nu­ment qui a nom Die

Sol­da­ten et qui in­ti­mide moins, ap­pa­rem­ment, qu’il y a quelques dé­cen­nies, sans doute parce qu’on y a trou­vé une puis­sance dra­ma­tique et un ly­risme qu’on ne soup­çon­nait pas, tant Zim­mer­mann fai­sait par­tie, dans l’ima­gi­naire com­mun, des com­po­si­teurs qui avaient ache­vé le genre de l’opé­ra. Ce qui n’est pas tout à fait vrai.

Die lus­ti­ge­witwe fait aus­si par­tie des Pre­mie­ren de la sai­son, ain­si qu’il bar­biere di Si­vi­glia, mais, là en­core, le Staats­thea­ter de Nu­rem­berg reste fi­dèle à son ha­bi­tude et ne nous livre au­cun nom de chan­teur.

Bo­ris gri­sé de pou­voir

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.