De Fran­cis Lo­pez à To­mas Mar­co

OPERA MAGAZINE - - EUROPE -

On pour­ra s’éton­ner que la sai­son du Tea­tro de la zar­zue­la s’ouvre sur une ver­sion es­pa­gnole du cé­lèbre Chan­teur de Mexi­co de Fran­cis Lo­pez, sous le titre El can­tor de Méxi­co. Mais après tout Luis Ma­ria­no était un chan­teur ir­ré­pro­chable (par le goût et par la tech­nique), et c’est d’une cer­taine ma­nière lui faire hon­neur que de re­mon­ter un ou­vrage dont le suc­cès a dû beau­coup à ses in­ter­prètes. Emi­lio Sa­gi, ici, se­ra char­gé de la mise en scène (co­pro­duite avec l’opé­ra de Lau­sanne), ce qui est une bonne nouvelle, et Ros­sy de Pal­ma et Jo­sé Luis So­la chan­te­ront les rôles prin­ci­paux. La pro­duc­tion d’el ga­to mon­tés se­ra em­me­née par Ni­co­la Bel­ler Car­bone, ce qui n’est pas rien, mais on se­ra plus cu­rieux de dé­cou­vrir l’églo­ga li­ri­ca in­ti­tu­lée Ma­ruxa (1914) due à Ama­deo Vives. Pa­co Azo­rin met­tra en scène ce nou­veau spec­tacle que di­ri­ge­ra Jo­sé Mi­guel Pé­rez-sier­ra. On chan­ge­ra de style, preuve que la zar­zue­la est un genre fort di­vers, avec le me­lo­dra­ma fan­tas­ti­co de Cha­pi in­ti­tu­lé La tem­pes­tad, avec no­tam­ment Ma­rio­la Can­ta­re­ro, Cel­so Al­be­lo et Car­los Ál­va­rez. Autre at­mo­sphère éga­le­ment avec la ro­mance ma­ri­ne­ro de So­ro­za­bal, La ta­ber­na del puer­to (1940). Sa­bi­na Puér­to­las se­ra l’hé­roïne de cette nouvelle pro­duc­tion due à Ma­rio Gas. ¡ 24 ho­ras min­tien­do ! s’af­fiche pour sa part comme une co­mé­die mu­si­cale et fait l’ob­jet elle aus­si d’une nouvelle pro­duc­tion de Jesús Cas­te­jón, dont le nom se trouve éga­le­ment au coeur de la dis­tri­bu­tion. On gar­de­ra le plus éton­nant pour la fin : la créa­tion mon­diale d’une zar­zue­la de To­mas Mar­co, Po­li­cias y la­drones, qui se­ra di­ri­gée par Jo­sé Ra­mon En­ci­nar et mise en scène par Carme Por­ta­ce­li. Une re­nais­sance du genre ?

Sur la trace d'iphi­gé­nie

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.