Taxes Trump : quel im­pact sur la fi­lière nau­tique ?

La ré­cente po­li­tique pro­tec­tion­niste des États-Unis a pour consé­quence di­recte la taxa­tion doua­nière des ba­teaux im­por­tés des USA par l’Union eu­ro­péenne, dé­sta­bi­li­sant ain­si le mar­ché du nau­tisme. On fait le point à tra­vers des en­tre­prises qui ont des act

Pêche en Mer - - SOMMAIRE - Texte : Jean-Ma­rie Thierry, Pho­to : DR.

États- Unis. Rap­pe­lons que ce der­nier est une ma­tière pre­mière es­sen­tielle pour la cons­truc­tion de ba­teaux de pêche amé­ri­cains, un sec­teur qui re­pré­sente 3 mil­liards de dol­lars en ventes aux USA pour 110 000 ba­teaux. Or l’UE est le deuxième plus gros par­te­naire com­mer­cial des construc­teurs de ba­teaux amé­ri­cains re­pré­sen­tant un mar­ché de 365 mil­lions de dol­lars et 18,4% de toutes les ex­por­ta­tions amé­ri­caines. Après les dé­gâts en­gen­drés par la crise de 2008- 09, cette nou­velle guerre com­mer­ciale risque de mi­ner la re­prise ré­cente du sec­teur nau­tique eu­ro­péen qui em­ploie 280 000 per­sonnes en Eu­rope.

Les marques concer­nées

De nom­breuses marques amé­ri­caines de ba­teaux sont pré­sentes sur le mar­ché fran­çais. Le groupe Bruns­wick en pos­sède plu­sieurs, mais cer­taines sont

Nous fai­sons 30% de notre chiffre d’ af­faires en Amé­rique du Nord, la part prin­ci­pale étant réa­li­sé eaux USA, avec un mix­de­ba te aux fa­bri­qué s là-bas et de ba­teaux im­por­tés d’ Eu­rope. Les in­ves­tis­seurs peuvent se dire que cette en­tre­prise est vul­né­rable au vu des on vo­lume des ventes nord-amé­ri­cain, on est donc ex­po­sé. Dir­com’ Bé­né­teau

fa­bri­quées en Eu­rope comme Bay­li­ner, Quick­sil­ver, Sea Ray et Va­liant qui ne su­bissent donc pas cette nou­velle taxe, en re­vanche Bos­ton Wha­ler, Crest­li­ner, Lowe Boats ou Lund Boats sont taxés à 25%. C’est éga­le­ment le cas des marques Well­craft, Sca­rab, Glas­tron et Four Winns ap­par­te­nant au groupe Bé­né­teau. Par­mi les autres marques in­té­res­sant les pê­cheurs, ci­tons Ch­ris- Craft, Co­bia, Ed­ge­wa­ter, Ma­ko, Ni­tro, Pur­suit, Ran­ger, Scout et Tra­cker. Les ca­noës étant éga­le­ment concer­nés, les marques tou­chées sont : Ho­bie, Jack­son, Na­tive Wa­ter­craft, Ocean Kayak, Old Town. Éton­ne­ment, les mo­teurs hors­bords ven­dus seuls sont ex­clus de cette liste. Cette es­ca­lade rap­pelle le conflit de l’acier de 2002 lorsque l’ad­mi­nis­tra­tion Bush avait im­po­sé des taxes al­lant jus­qu’à 30% sur des pro­duits si­dé­rur­gique avec pour consé­quence la perte de 200 000 em­plois aux USA. Nous avons in­tér­ro­gé Mir­na Cie­nie­wicz, di­rec­trice de la com­mu­ni­ca­tion du groupe Be­ne­teau afin de mieux sai­sir les consé­quences pour nos chan­tiers puisque ce même groupe a con­nu une chute de 15% de son titre boursier suite à l’an­nonce de la ré­vi­sion de ses ob­jec­tifs de crois­sance.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.