Mais où sont pas­sés les pois­sons ?

Pêche en Mer - - BAROMÈTRE DES CÔTES - De notre cor­res­pon­dant Ch­ris­tian Du­haut ut

Dif­fi­cile mois de juillet sur la Côte d’Opale ! Non seule­ment le ther­mo­mètre a at­teint des som­mets peu ha­bi­tuels pour nous, pauvres nor­distes, mais il semble aus­si que les pois­sons en aient pro­fi­té pour « par­tir en congés ». Que ce soit du bord ou en ba­teau, les la­men­ta­tions sont tou­jours les mêmes. Certes, les pre­miers mu­lets ont fait leur ap­pa­ri­tion mais les ama­teurs de surf­cas­ting dé­plorent l’ab­sence de pois­sons plats, prin­ci­pa­le­ment des soles, tan­dis que les prises de bars (bien sûr in­ter­dites jus­qu’à ce que la lettre si­gnée du mi­nistre Stéphane Tra­vert au Com­mis­saire eu­ro­péen à l’en­vi­ron­ne­ment, aux af­faires ma­ri­times et à la pêche, Kar­me­nu Vel­la, soit prise en compte) pa­raissent en nette aug­men­ta­tion. Autre in­ter­dic­tion qui, celle-là, frappe les pê­cheurs à pied du Pas-de-Calais, concerne le ra­mas­sage des coques ; « heu­reu­se­ment, nous di­sait l’un d’eux, il nous reste quand même la pos­si­bi­li­té d’al­ler cueillir des moules, mais sur les gi­se­ments na­tu­rels au­to­ri­sés, et pous­ser un rous­set à cre­vettes ! » Ces quelques pro­pos en disent suf­fi­sam­ment sur le mo­ral des pê­cheurs du bord. Pour ceux qui pra­tiquent la pêche en ba­teau, c’est à peine meilleur car, à l’ex­cep­tion des ma­que­reaux et des chin­chards, il n’y a pas grand chose à ra­me­ner au port. Pour prendre réel­le­ment conscience de la si­tua­tion, il suf­fit de lire les ré­sul­tats du Tro­phée de Calais or­ga­ni­sé le 7 juillet par La Cour­gui­noise : 65 com­pé­ti­teurs et... 10 bre­douilles au terme des six heures de pêche ! Une émis­sole de moins de deux ki­los au­ra tou­te­fois per­mis au Ca­lai­sien Ch­ris­tian Mille d’ins­crire son nom en haut du ta­bleau. N’al­lez pas croire pour au­tant que toute ac­ti­vi­té ha­lieu­tique soit mise au re­pos ! Les res­pon­sables de l’école de pêche des Mar­souins de Calais (Alain Ma­ka, Michel Ca­zin, Oli­vier Van Wey­mers) ont or­ga­ni­sé plu­sieurs séances pour ai­der les jeunes com­pé­ti­teurs ca­lai­siens, qui iront dis­pu­ter le cham­pion­nat de France à Bias, à pré­pa­rer leurs bas de ligne, à les en­traî­ner à lan­cer sans ou­blier que trois re­cherches d’ap­pâts ont été né­ces­saires pour ap­pré­hen­der dans de bonnes condi­tions ce rendez-vous na­tio­nal où ils comptent bien se dis­tin­guer.

Les meilleurs com­pé­ti­teurs à l’is­sue du Tro­phée de Calais.

A l’école des Mar­souins de Calais.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.