Et pour­quoi pas le saint-pierre ?

Pêche en Mer - - BAROMÈTRE DES CÔTES - De notre cor­res­pon­dant Paul Guillou

Les vents se sont en­fin cal­més et so­leil tape fort cer­tains jours... es­pé­rons que ça dure un peu. Tou­jours du pois­son au large de l’Île de Batz, mais il y a des jours avec et des jours sans. Moins de prises de lieus, ça laisse plus de temps aux saint­pierres pour s’em­pa­rer de l’ap­pât et ce n’est pas un mal, moi j’aime bien ce pois­son. Du mac à As­tan et sur toutes les autres bases, et même dans la baie car la hausse des tem­pé­ra­tures de l’air et de l’eau in­cite le four­rage à se rap­pro­cher du bord. Evi­dem­ment, les pré­da­teurs bars, ma­que­reaux, do­rades grises et autres Spa­ri­dés ne de­man­dant qu’à se nour­rir suivent le mou­ve­ment. C’est le mo­ment de sor­tir vos mon­tages pré­fé­rés afin de les leur­rer. Les mar­gates sont éga­le­ment sur le coup !

De jo­lis saint-pierres sont pris sur les bases du pe­tit large.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.