Du bar du bord

Pêche en Mer - - BAROMÈTRE DES CÔTES - De notre cor­res­pon­dant Phi­lippe Zèques

Nous avons très chaud en juillet et avec l’ar­ri­vée des es­ti­vants, les plages étaient moins ac­ces­sibles, en de­hors des soi­rées et des heures de nuit. Mal­gré cette cha­leur, très peu voire qua­si­ment pas de ma­que­reaux à l’ex­cep­tion d’une courte pé­riode où nous avons pu croire qu’ils étaient de re­tour... peine per­due ! De la même ma­nière, les or­phies sont très rares par rap­port à ce que l’on fait ha­bi­tuel­le­ment en cette pé­riode. Ces pois­sons de pleine eau se­raient-ils dé­ran­gés par la pré­sence de plus en plus ré­gu­lière de phoques gris ? Ce n’est pas im­pos­sible. En tout cas, on en ob­serve de plus en plus du Ma­goué­ro sur Plou­hi­nec aux Kao­lins sur Ploe­meur. Ils viennent même sur la plage nous faire cou­cou ! Cô­té dau­rades royales, il y a du mieux mais ce n’est pas vrai­ment une bonne an­née ! Mal­gré tout il y a eu quelques sor­ties in­té­res­santes sur le Ma­goué­ro, en toute fin de jour­née, après que les es­ti­vants aient quit­té la plage. Il faut néan­moins al­ler les cher­cher loin du bord... Quant aux pêches noc­turnes, même les congres jouent avec nos nerfs et à l’ex­cep­tion de pe­tits fouets, les beaux spé­ci­mens ne sont pas par­ti­cu­liè­re­ment co­opé­ra­tifs. Non, vrai­ment en surf­cas­ting ce n’est pas la pa­na­cée et il vaut mieux al­ler tra­quer le bar aux leurres. Inu­tile d’al­ler bien loin en ba­teau pour trou­ver des chasses et tou­cher du pois­son aux leurres durs. Même du bord il est plu­tôt fa­cile de pi­quer du bar. Si la taille moyenne se si­tue entre 30 et 40 cm, il n’était pas rare de sor­tir quelques bars maillés et de pou­voir ren­trer avec les trois pois­sons au­to­ri­sés. Stick­baits, pois­sons na­geurs, tout était bon dès lors que les pois­sons étaient en ac­ti­vi­té. Les zones ro­cheuses de Gui­del à Gâvres sont pro­pices à cette pêche, avec des ré­sul­tats peut-être meilleurs sur la zone de Lorient / Lar­mor-Plages/Ploe­meur. Après, il est pos­sible de s’amu­ser sur les digues ou les roches à cher­cher lieus et vieilles au flot­teur, sur le fond ou ta­qui­ner les bancs d’éper­lans avec des mi­cro-mi­traillettes pour se faire une jo­lie fri­ture... plai­sir que ne se re­fusent d’ailleurs pas les va­can­ciers qui pro­fitent d’un été très chaud pour s’adon­ner à cette pe­tite pêche du bord. Vous le voyez, on peut se faire plai­sir de bien des ma­nières et les tech­niques de pêche ain­si que les es­pèces de pois­sons sont suf­fi­sam­ment va­riées pour ce­la. Je vous sou­haite de très bonnes va­cances avec de belles sor­ties de pêche à toutes et à tous.

Dou­blé de royales prises au Ma­goue­ro.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.