Le mi­ni­ma­lisme à la sauce pop­per

Ani­ma­tion

Pêche en Mer - - TECHNIQUE LARGE -

Toute la pro­blé­ma­tique du pop­per tient à son agres­si­vi­té. La vio­lence dont peut faire preuve ce leurre joue di­rec­te­ment sur la corde agres­sive du pré­da­teur. Na­tu­rel­le­ment, ce der­nier ré­agit très sou­vent au pop­per car il le dé­range, ou au mieux il l’in­trigue. Néan­moins, le rap­port qui s’ins­talle au fi­nal peut être fort dé­fa­vo­rable au pê­cheur. L’instinct de l’ani­mal ne de­mande qu’à le mettre sur la ré­serve, no­tam­ment pour sa propre sur­vie. Même si un pop­per est pe­tit en rap­port à la taille d’un bar, la fa­çon dont il se com­porte a une in­fluence ra­pide sur le pois­son. Pour ce der­nier, s’ap­pro­cher d’un leurre bruyant n’est pas un pro­blème, mais pour qu’il at­taque, il faut im­pé­ra­ti­ve­ment lui faire pen­ser que sa proie en est réel­le­ment une, et qu’en plus elle est à sa por­tée. Tech­ni­que­ment, nous n’avons d’autre so­lu­tion que de jouer sur les ac­tions mi­ni­ma­listes qui adou­cissent l’agres­si­vi­té na­tu­relle du pop­per. Sans ce­la, le pois­son a de grandes chances de res­ter éloi­gné du leurre, sans même que l’on ne soit conscient de sa pré­sence.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.