Mon­tage à trois em­piles

Ce mon­tage est un in­con­tour­nable ab­so­lu, conseillé sur toutes nos côtes. Les trois em­piles offrent de nom­breux avan­tages : pa­na­cher les ap­pâts, va­rier la pré­sen­ta­tion sur le fond (danse dans le cou­rant, at­tente sur le sable) et mul­ti­plier les prises.

Pêche en Mer - - SOMMAIRE - Texte & pho­tos de De­nis Mou­ri­zard

Le­mon­tage à trois em­piles s’adresse aus­si bien aux chas­seurs qu’aux pois­sons fouilleurs. Dans le pre­mier cas, il est avan­ta­geux de gar­der la canne haute tan­dis que pour les pois­sons de fond, une ligne dé­ten­due per­met de pla­cer les trois avan­çons sur le fond. Le concept « sans mé­tal » rend ce bas de ligne d’une ef­fi­ca­ci­té re­dou­table et les meilleurs pê­cheurs de com­pé­ti­tion l’uti­lisent d’ailleurs pour sa dis­cré­tion et sa ré­gu­la­ri­té. Les lon­gueurs pro­po­sées dans cette fiche sont stan­dards, mais elles peuvent être al­lon­gées pour amé­lio­rer la pré­sen­ta­tion et le com­por­te­ment des esches. Il faut pour ce­la uti­li­ser de grandes cannes de 5 mètres - cer­taines cannes de plus de 5 mètres per­met­tant l’uti­li­sa­tion de trois grandes em­piles d’un mètre.

Cou­pez 200 cm de ny­lon en 60/100 pour la réa­li­sa­tion du corps de ligne. Choi­sis­sez un ny­lon dur et peu élas­tique.

Cou­pez trois brins de 60 cm de ny­lon en 35/100 pour la réa­li­sa­tion des em­piles, si pos­sible en fluo­ro­car­bone.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.