Dans ma cave DES RO­SÉS GOUR­MANDS

Pour les beaux jours, une sé­lec­tion de vins fins et sa­vou­reux qui se plai­ront à table, de l’apé­ri­tif au des­sert.

Papilles - - Sommaire70 - Par Florent Le­clercq

La Pro­vence est la ré­gion de pré­di­lec­tion des ro­sés. Les pro­duc­teurs y dé­ploient un sa­voir-faire sans égal, mais par­fois pour abou­tir à des bou­teilles un tan­ti­net sté­réo­ty­pées. Pour une fois, notre sé­lec­tion de ro­sés s’in­té­resse à des ap­pel­la­tions moins connues. Elle met en exergue la di­ver­si­té des ori­gines, des cé­pages et des styles. Ceux qui y fi­gurent n’ont en com­mun que d’avoir de la per­son­na­li­té et de faire de bons

82 com­pa­gnons de table. Et leurs prix n’ont rien de dis­sua­sif. L’été ve­nant, les ro­sés sont re­cher­chés par­tout pour leur fraî­cheur et leur fruité. Mais on a ten­dance à les ser­vir trop frais, à peine sor­tis du ré­fri­gé­ra­teur. Pour les moins bons, c’est un avan­tage, car leurs dé­fauts sont moins fla­grants. Mais pour les meilleurs, c’est dom­mage. Mieux vaut les dé­gus­ter à 10-12 °C pour bien pro­fi­ter de leur ri­chesse aro­ma­tique et de leur sua­vi­té.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.