De l’im­por­tance de l’eau

Papilles - - Tendance Fait-maison -

Lé­gumes et car­casses ne doivent ab­so­lu­ment pas être noyés dans l’eau. Moins il y en a, plus le bouillon a du goût. Mouiller à hau­teur suf­fit lar­ge­ment, quitte à ajou­ter de l’eau au fur et à me­sure de son éva­po­ra­tion pour ré­ta­blir le ni­veau. La qua­li­té de l’eau a éga­le­ment son im­por­tance. Avec une eau du ro­bi­net, un fu­met se concentre en sa­veur sa­lée sans pour au­tant être très aro­ma­tique. En re­vanche, avec une eau fai­ble­ment mi­né­ra­li­sée (te­neur ré­duite en chlore et en tartre) comme une eau fil­trée, le bouillon est plus par­fu­mé et les lé­gumes conservent leur cro­quant, leur sa­veur et leur cou­leur tout en cui­sant plus vite.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.