ET DU CÔ­TÉ DU BÉ­BÉ? Une étude réa­li­sée aux États-Unis

Parents - - Ma Bulle/Santé -

a poin­té du doigt un risque plus éle­vé de pré­ma­tu­ri­té quand le deuxième en­fant suit de trop près le pre­mier: le taux de nais­sances pré­ma­tu­rées (avant 37se­maines d’amé­nor­rhée) était presque trois fois plus éle­vé par­mi les bé­bés dont la mère avait eu deux gros­sesses à moins d’un an d’in­ter­valle. A nuan­cer car « ces études réa­li­sées ou­treAt­lan­tique ne sont pas for­cé­ment trans­po­sables en France », sou­ligne le Pr Phi­lippe De­ruelle.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.