Un deuxième bé­bé 5 ans ou plus après le pre­mier

Parents - - Ma Bulle/Santé -

Par­fois, c’est le grand écart entre les deux pre­mières gros­sesses. Cer­taines fa­milles re­plongent cinq, voire dix ans plus tard. Ça main­tient les pa­rents en forme ! Pas ques­tion en ef­fet de traî­ner des pieds pour por­ter le vé­lo ou la trot­ti­nette en ren­trant du parc! Ni de re­fu­ser une par­tie de foot ou de beach-vol­ley sur la plage alors qu’on pi­que­rait bien un pe­tit rou­pillon sur sa ser­viette. Cette grossesse ar­ri­vée tar­di­ve­ment après la pre­mière, ça re­donne vi­ta­li­té et to­nus ! Et comme on est pas­sés par toutes les si­tua­tions avec le grand, pour le se­cond, on lâche du lest et on est moins stres­sés. Avan­tage aus­si : on peut vrai­ment pro­fi­ter de chaque en­fant comme s’il était en­fant unique et les dis­putes entre eux sont rares. En re­vanche, cô­té forme, on est par­fois plus fa­ti­gués qu’on ne l’était pour l’aî­né: se le­ver toutes les trois ou quatre heures, por­ter le lit pliant et les sacs de couches, sans par­ler des dents qui percent… Ce n’est pas de tout repos avec quelques rides de plus. Sans ou­blier que le rythme de vie au­quel on s’était ha­bi­tués est tout cham­bou­lé ! Bref, rien n’est ja­mais par­fait !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.