À la crèche mu­si­cale…

La mu­sique adou­cit les moeurs. Mais pas que. Elle dé­ve­loppe chez les tout-pe­tits des tas de com­pé­tences et consti­tue un for­mi­dable ou­til pour dé­cou­vrir le monde. C’est le pa­ri (réus­si !) de la créa­trice des crèches Cap En­fants qui, de­puis dix ans, en­chant

Parents - - Mon Bébé -

Dès qu’on entre dans la crèche, on ne voit qu’elle: la Bulle mu­si­cale®! Sorte d’igloo bleu et jaune, cette de­mi-sphère de 2 m de haut est au coeur de l’es­pace. Comme la place du vil­lage. Du ma­tin au soir, la tren­taine d’en­fants ins­crits dans cette crèche de Cer­gy-Pon­toise évo­luent, s’ac­tivent et s’amusent dans un uni­vers bai­gné de mu­sique. D’ailleurs, Elia­na ne s’y trompe pas. A peine ar­ri­vée, la pe­tite fille mu­tine se di­rige d’un pas dé­ci­dé vers le coffre à tré­sors et ex­tirpe un tam­bou­rin qu’elle ne quit­te­ra plus de la ma­ti­née. Ça fait le bon­heur de la fon­da­trice du concept des crèches Cap En­fants, Clau­dia Kes­py Ya­hi. «Le monde se glo­ba­lise, les échanges s’in­ten­si­fient. Les fu­turs adultes de­vront être for­més pour évo­luer dans ce nou­vel en­vi­ron­ne­ment in­ter­na­tio­nal. J’ai vou­lu of­frir aux en­fants dès leur plus jeune âge un lieu qui per­met une ou­ver­ture sur le monde et sur l’autre, en dé­ve­lop­pant leur per­cep­tion pla­né­taire à la fois lin­guis­tique et cultu­relle. Et quel est le lan­gage uni­ver­sel par ex­cel­lence ? La mu­sique ! » D’où la concep­tion de cette Bulle mu­si­cale® et son pro­jet pé­da­go­gique au­tour d’un voyage mu­si­cal à la dé­cou­verte d’un pays dif­fé­rent chaque mois.

Fin­lande, Ma­da­gas­car, Mexique, Ita­lie… Mais ce mois-ci, on part aux États-Unis! Dra­peau amé-

Danses, chan­sons, comp­tines, dé­cor, re­cettes… Chaque mois, les en­fants dé­couvrent l’uni­vers d’un pays dif­fé­rent.

ri­cain, plumes d’In­diens, sta­tue de la Li­ber­té: le dé­cor est plan­té pour ac­cueillir les activités de la jour­née. 10heures. Comme chaque jour, les “grands” (18 mois et plus) se re­groupent pour chan­ter la chan­son du mois, que l’équipe a ap­prise et en­tonne aus­si avec en­thou­siasme. Ce mois-ci “Lit­tle Sir Echo” est à l’hon­neur. « Ap­prendre une comp­tine dans une autre langue, c’est bien. Ça per­met de gar­der l’oreille et le cer­veau ou­verts aux sons dif­fé­rents de la langue ma­ter­nelle. Mais ce se­rait ar­ti­fi­ciel si l’en­vi­ron­ne­ment dans le­quel cette langue est par­lée était ab­sent. » Alors, quand Ti­meo entre dans la Bulle et ap­puie sur un gros rond tac­tile, c’est un air de jazz à la trom­pette qui sort des en­ceintes en sur­round! Pas un ex­trait de disque, mais un air com­po­sé sur-me­sure pour l’oc­ca­sion par Ruth, la mu­si­co­logue et l’in­gé­nieur du son mai­son. Ja­nelle, La­lia et Evan entrent et sortent en s’amu­sant à ap­puyer à tour de rôle sur les bou­tons. Au pas­sage, ils dé­couvrent l’hymne amé­ri­cain au saxo, dansent sur la ri­tour­nelle tra­di­tion­nelle “Rig-a-jig-jig”… et as­sistent, mé­du­sés, au dé­mar­rage d’une fu­sée en temps réel. Im­pres­sion­nant. Là, on n’est vrai­ment pas loin de la Na­sa ! L’heure du re­pas ap­proche. Le pe­tit groupe s’as­soit sur un long banc pour le ri­tuel de la chan­son du re­pas, “Le bus”, en­traî­né par Fré­dé­rique, la di­rec­trice ! On frappe dans les mains en rythme et l’on “des­cend du bus” pour se la­ver les mains cha­cun son tour. Prêt pour dé­jeu­ner au “sa­loon”. Au me­nu: pu­rée de ca­rotte, meat­loaf, boeuf à l’amé­ri­caine à base de viande ha­chée cuite dans la cha­pe­lure. En des­sert? Orange… de Ca­li­for­nie bien sûr !

A peine as­sis à la table d’hôte, Tim mur­mure un

« Ici, en trois ans, les en­fants ap­prennent ain­si 1 500 mots et sons dif­fé­rents », Clau­dia Kes­py Ya­hi.

La Bulle Mu­si­cale® abrite un es­pace in­ter­ac­tif mul­ti­sen­so­riel, amé­na­gé de jeux so­nores, tac­tiles et vi­suels. Ma­gique !

Avec Va­nes­sa, l’auxi­liaire de pué­ri­cul­ture, les bé­bés s’ini­tient à l’uni­vers mu­si­cal, juste à cô­té des plus grands !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.