Pour li­mi­ter l’in­con­fort.

Il existe des me­sures simples

Parents - - Mon Bébé - CHRISTINE AVELLAN

Même si la toux est utile, elle peut gê­ner votre en­fant. Il a le nez pris ? On le mouche (cf. ci-contre) ! Pour l’ai­der à flui­di­fier les sé­cré­tions, don­nez-lui à boire ré­gu­liè­re­ment. Si votre en­fant a des dif­fi­cul­tés pour dor­mir, sur­éle­vez lé­gè­re­ment sa tête pour fa­vo­ri­ser l’écou­le­ment des glaires. Dans ce cas, on place le cous­sin entre le som­mier et le ma­te­las pour évi­ter tout risque d’étouf­fe­ment. On aère la mai­son au moins une di­zaine de mi­nutes par jour pour re­nou­ve­ler l’air. Bien sûr, on ne fume pas à l’in­té­rieur, ni même sur le bal­con, car vos vê­te­ments res­tent tout de même im­pré­gnés par la fu­mée, et le ta­ba­gisme pas­sif risque d’ag­gra­ver la si­tua­tion. Dans sa chambre, on main­tient une tem­pé­ra­ture au­tour de 19 °C. Si l’air est sec, on peut uti­li­ser un hu­mi­di­fi­ca­teur.

*Ja­ma Pe­dia­trics, no­vembre 2014.

l

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.