J'équi­libre ma flore in­tes­ti­nale

Notre cô­lon hé­berge des mil­liards de bac­té­ries dont on ne cesse de dé­cou­vrir les ver­tus. Cette flore (le mi­cro­biote) s’af­fine se­lon l’ali­men­ta­tion. Voi­ci 10 ré­flexes à adop­ter pour fa­vo­ri­ser sa ri­chesse.

Parents - - Ma Bulle - CA­RO­LINE HENRY

1 Fruits et lé­gumes à tous les re­pas. On mise sur 500 g de lé­gumes et 2 ou 3 fruits par jour. Ils re­gorgent de fibres ! Non trans­for­mées par les en­zymes di­ges­tives, celles-ci par­viennent in­tactes dans le cô­lon où elles nour­rissent les bac­té­ries in­tes­ti­nales. 2 Je va­rie les plai­sirs ! La variété des fibres compte au­tant que la quan­ti­té. On di­ver­si­fie donc les fruits et les lé­gumes, sans ou­blier les sal­si­fis, les ar­ti­chauts ou les poi­reaux. Leurs fibres dites pré­bio­tiques sti­mulent les bac­té­ries re­con­nues pour leurs ef­fets bé­né­fiques. 3 Avec la peau ! Celle-ci est riche en fibres et mi­cro­nu­tri­ments in­té­res­sants pour le mi­cro­biote. On évite donc d’éplu­cher les fruits et les lé­gumes : on les lave bien, et on les pré­fère bio. 4 Je passe au com­plet. On pri­vi­lé­gie les cé­réales com­plètes (pâtes et riz). On pense aus­si au qui­noa, au boul­gour et aux lé­gumes secs (len­tilles, pois cas­sés...). 5 Les yaourts, à fond ! Fer­men­té, le lait contient des bac­té­ries lac­tiques et bi­fides qui le rendent plus di­geste et en­ri­chissent tran­si­toi­re­ment le mi­cro­biote in­tes­ti­nal. On consomme chaque jour yaourts et laits fer­men­tés (lait Yo­rik, lait ri­bot...). 6 Je res­sors ma yaour­tière. Faire ses yaourts soi-même per­met de va­rier les fer­ments uti­li­sés et d’op­ti­mi­ser le dé­ve­lop­pe­ment des bac­té­ries. 7 Vive le ké­fir ! Cette bois­son is­sue de la fer­men­ta­tion du lait ou de fruits ren­ferme une tren­taine d’es­pèces de bac­té­ries lac­tiques. 8 Je ré­ha­bi­lite la chou­croute. Le chou fer­men­té ren­ferme des bac­té­ries qui en­ri­chissent l’in­tes­tin. On la consomme crue, en sa­lade, ou cuite, en rem­pla­çant la sau­cisse par du pois­son ou du jam­bon dé­grais­sé. 9 J’opte pour du pain au le­vain. Mul­ti­cé­réales ou com­plet, il consti­tue une ex­cel­lente source de le­vures et ap­porte éga­le­ment des fibres. 10 Je mo­dère la viande rouge. En fa­vo­ri­sant la pro­duc­tion de toxines lors de la di­ges­tion, les pro­téines consom­mées en ex­cès pour­raient être sources d’in­ter­ac­tions dé­lé­tères avec le mi­cro­biote.l

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.