Notre père a re­trou­vé le si­lence des an­ciens dans la li­gnée des justes,

Paris Match - - Lesgensdematch -

là où le hu­lu­le­ment de la chouette console l’ab­sence, là où les rayons du prin­temps es­pèrent la dé­li­vrance. A Stam­na, les âmes des an­cêtres ont ac­cueilli Andréas, hier, peu avant le cré­pus­cule, il re­pose dé­sor­mais au­près des siens. Se­rein et libre au ci­me­tière de Sainte-pa­ra­ske­vi. Nous sommes tous de pas­sage. Mais peu im­porte l’ar­ri­vée, ce qui compte c’est le voyage. Et ce­lui de mon père au­ra été ce­lui d’un homme digne. Avec ma soeur,

res­pect.” Ma­ria, ma mère, Ha­rou­la, et toute la fa­mille, nous vous re­mer­cions pour vos mots et vos marques de

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.