Dans les eaux de Ké­ré

Partir Pêcher - - Actus -

« Ces­pé­ci­men­de­ca­ran­gue­lon­gues­na­geoires,“Ca­ranx Fi­sche­ri”,aé­té­prisà50­mè­tres­de­ma­case!Où­de­tels­coups de­li­gne­sont-ils­pos­sibles,si­nonàKé­ré?Le­sa­len­tours­de­cet îlot­con­cen­trent­se­lon­les­mo­ments­de­la­ma­rée­de­grandes den­si­tés­de­pois­sons­four­ra­ges­quiat­ti­rent­tous­les­pré­da­teurs et­sil’on­se­trou­veau­bo­nen­droi­te­tau­bon­mo­ment,alors, tou­test­pos­sible... » Alain Fray, dé­but jan­vier. Quel plus beau ca­deau pour un pê­cheur qu’un pois­son de près de vingt ki­los pris au pop­per au pied de son bun­ga­low ! Ké­ré a la chance d’être l’un des plus beaux spots de pêche des Bi­ja­gos. Pas be­soin de prendre le ba­teau, il suf­fit juste de sor­tir de son bun­ga­low, de cou­rir vers la plage de sable blanc et d’en­voyer son leurre au beau mi­lieu des chasses de ca­rangues et de bar­ra­cu­das. Alain Fray a eu le bon­heur de voir une belle ca­rangue at­ta­quer son leurre au mi­lieu d’une belle chasse où les mu­lets pris de pa­nique ve­naient pra­ti­que­ment s’échouer sur la plage, un seul lan­cer chi­rur­gi­cal a suf­fi. L’at­taque a été fou­droyante et le pre­mier rush sur­vi­ta­mi­né. Un com­bat épique et pas ga­gné d’avance. Alain a su do­mi­ner les vingt ki­los de muscles et de rage, évi­ter les barres de roches à droite et à gauche de la plage. Après un com­bat d’un bon quart d’heure, le pois­son a ren­du les armes. Quelques photos pour im­mor­ta­li­ser le mo­ment et la re­lâche après une bonne ré­oxy­gé­na­tion. Du­rant son sé­jour, Alain a aus­si pris, entre autres, un jo­li co­bia de plus de 35 ki­los et a cas­sé sur un autre co­bia es­ti­mé à 50 ki­los… Le pê­cheur n’est pas tou­jours le vain­queur ! 2017 com­mence bien, les tar­pons sont là et avoi­sinent les 100 ki­los. Cette an­née, grâce à notre nou­veau guide, nous dé­ve­lop­pons la pêche au vif, les ré­sul­tats sont spec­ta­cu­laires. Ma femme, So­nia, pré­sente à mes cô­tés, ap­porte une aide es­sen­tielle au bon fonc­tion­ne­ment de Ké­ré et une touche raf­fi­née à votre confort, ter­mine Laurent Dur­ris, le Maître des lieux. Toute l’équipe est mo­bi­li­sée et en­thou­siaste pour vous faire vivre un sé­jour in­ou­bliable.

Alain et sa ca­rangue prise les pieds dans le sable.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.