Dans les eaux pois­son­neuses de Su­da­vic

Partir Pêcher - - Sommaire N°55 - Texte et pho­tos de Ju­lien De­ro­zier

Di­rec­tion le nord de l’Is­lande pour une session de pêche au jig dans un des nom­breux fjords de la pres­qu’île de Su­da­vic…

Di­rec­tion le nord de l’Is­lande pour une session de pêche au jig dans un des nom­breux fjords de la pres­qu’île de Su­da­vic. La beau­té sau­vage de cette ré­gion extrême est dé­jà une invitation au voyage. Quant à la den­si­té de poissons, elle est unique !

Pour ar­ri­ver jus­qu’à Su­da­vic, l’itinéraire est as­sez l ong. Par­ti de chez moi tôt le ma­tin, je peux en­fin po­ser mon sac un peu avant mi­nuit. J’ai droit à pas moins de trois avions suc­ces­sifs avant de pou­voir contem­pler cette mul­ti­tude de fjords, tous aus­si somp­tueux les uns que les autres. Le sur­vole en avion est un spec­tacle ex­tra­or­di­naire et comme un ga­min, j’ai les yeux scot­chés au hu­blot. La neige est en­core bien pré­sente, mais je sais qu’en ce mois d’août la mé­téo est vrai­ment clé­mente. Cette ré­gion re­cu­lée d’Is­lande at­tire tous les ans de nom­breux amou­reux du jig lourd. Avec comme ob­jec­tif, prendre des mo­rues et des lieus noirs en quan­ti­té. Par­fois, d’autres es­pèces sont éga­le­ment cap­tu­rées. Tous ces poissons ont une moyenne de taille in­té­res­sante. Les prises de 8 ki­los et plus sont com­munes lors de chaque sor­tie. Mar­co est l’ins­ti­ga­teur de ce pé­riple. L’an­née der­nière, avec ses amis, ils avaient par­ti­cu­liè­re­ment bien réus­si avec l’en­vie évi­dente de re­com­men­cer en 2017. Je me suis donc gref­fé à ce groupe, un peu à la der­nière mi­nute ! Le jig lourd n’est pas for­cé­ment ma pêche fa­vo­rite, mais les images que Mar­co m’a mon­trées m’ont to­ta­le­ment convain­cu de re­trou­ver l’am­biance cha­leu­reuse de ces contrées aux mers froides. Et puis, une vi­rée entre co­pains ça n’a pas de prix…

Une si­tua­tion géo­gra­phique hors norme

Je ne m’étais pas ren­du compte à quel point cette pres­qu’île était géo­gra­phi­que­ment iso­lée. Il est pos­sible de ve­nir en voi­ture de­puis Reyk­ja­vik, mais la com­plexi­té des fjords rend ce tra­jet ex­trê­me­ment long. Pour nous ça se­ra l’avion, mais pour nos sacs la route. La voi­ture qui ache­mine nos ba­gages va mettre plus de six heures de­puis la ca­pi­tale qui n’est pour­tant dis­tante que de 200 ki­lo­mètres à vol d’oi­seau ! C’est en­core une sorte de bout du monde qui s’étale de­vant mes yeux. La ré­gion est mon­ta­gneuse et l a plu­part des som­mets sont en­core en­nei­gés, avec des né­vés qui des­cendent par­fois j us­qu’à l a mer.

Mon­tages et stra­té­gies, les mo­ments heu­reux d’un voyage de pêche.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.