Slow pitch jig­ging dans l’ar­chi­pel des Mit­sio

Partir Pêcher - - Actus -

L’ar­chi­pel des Mit­sio pré­sente une confi­gu­ra­tion unique en son genre à Ma­da­gas­car, nous écrivent Alain Sou­let et Bruno Kre­mer, les boss de Tro­pi­cal Fishing. Cette fa­meuse zone de pêche est ré­pu­tée pour son re­mar­quable po­ten­tiel de réus­site qui se ma­ni­feste par le pré­sence de gros spé­ci­mens (ca­rangues, mé­rous géants, mar­lins, tha­zards, bar­ra­cu­das…) et d’une ex­tra­or­di­naire va­rié­té de poissons. Une de nos équipes de pê­cheurs an­glais ve­nues en avril der­nier a ain­si comp­té pas moins de 44 es­pèces dif­fé­rentes cap­tu­rées au cours de leur sé­jour ! Ces globe-trot­ters de la pêche exo­tique nous ont dit que c’était l’en­droit le plus riche en bio­di­ver­si­té qu’ils avaient pu vi­si­ter en 20 ans de voyages de pêche dans le monde. A no­ter que nous dé­ve­lop­pons de­puis cette sai­son la pra­tique du Slow pitch jig­ging au­près de nos clients, une tech­nique très « fun » et très ef­fi­cace qui per­met éga­le­ment de tou­cher des es­pèces ha­bi­tuel­le­ment peu ré­cep­tives aux tech­niques plus clas­siques. La zone des Mis­tio, grâce à son pla­teau conti­nen­tal au re­lief vol­ca­nique va­rié avec des pro­fon­deurs moyennes entre 20 et 80 mètres et des cou­rants peu im­por­tants, mais éga­le­ment tout le tom­bant avec des pro­fon­deurs plus im­por­tantes où l’on touche par exemple des sé­rioles et des vi­va­neaux ru­bis, est un site idéal pour cette mé­thode. Pour ce faire, nous pro­po­sons des en­sembles com­plets de très belle qua­li­té en lo­ca­tion et tous les leurres et ac­ces­soires pour dé­cou­vrir cette tech­nique re­dou­table qui vient com­plé­ter très uti­le­ment l’ar­se­nal clas­sique du pê­cheur exo­tique. Avis donc aux ama­teurs ! (Contacts et ren­sei­gne­ments en page 98)

Les poissons à rostre font aus­si par­tie des ad­ver­saires que l’on peut com­battre aux Mit­sio.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.