Avec la ca­mé­ra sous-ma­rine de Mar­co...

Partir Pêcher - - Islande -

Cette ca­mé­ra nous a ap­por­té pas mal de ré­ponses à nos ques­tions de pê­cheur. No­tam­ment sur les phases où l’agres­si­vi­té des poissons re­tombe et quand les touches s’es­pacent. Mar­co place sa ca­mé­ra à un ou deux mètres au-des­sus de son jig et il en­voie le tout sur des fonds rai­son­nables. Il change de leurre ré­gu­liè­re­ment, anime sa ligne de dif­fé­rentes ma­nières et pen­dant une heure les images sont sto­ckées dans l’ap­pa­reil. Im­pos­sible de les voir im­mé­dia­te­ment, c’est à l’apé­ro, le soir, que nous dé­cou­vrons le ré­sul­tat. Et je peux dire que nous sommes tous au­tour de la table avec nos yeux grands ou­verts ! Même Hen­ri vient voir les ré­ac­tions des poissons de­vant les leurres pro­po­sés. C’est gé­nial de dé­cou­vrir une telle vi­sion sous-ma­rine. Je vois no­tam­ment un loup se sai­sir du jig et le re­cra­cher cal­me­ment. C’est grâce à ce bout de film que j’ai dur­ci mes fer­rages sur les zones à loups. Dés le len­de­main, nous en avons pris ! Hen­ri, en bon spé­cia­liste, nous pré­cise que nous re­gar­dons le loup qui at­taque, mais nous n’avons pas vu le deuxième qui est po­sé sur le fond. Nous voyons éga­le­ment que sur une dé­rive pra­ti­que­ment vide de touche, il y a des di­zaines de mo­rues et lieus qui ac­com­pagnent pai­si­ble­ment le leurre sans le tou­cher… Bref, tout ça est hau­te­ment ins­truc­tif.

Mon pre­mier loup ! En cette sai­son il n’y en a pas beau­coup. C’est en vi­sion­nant un film ob­te­nu sur la ca­mé­ra sous-ma­rine de Mar­co que j’ai re­pé­ré un bon spot. Et j’ai vite com­pris éga­le­ment qu’il fal­lait fer­rer fort !

Le loup n’est pas un pois­son qui ba­garre beau­coup, mais il faut re­con­naître qu’il a une sa­crée gueule et son sou­rire est peu sym­pa­thique.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.