L

Pianiste - - PIANOS À LA LOUPE -

a marque ap­par­tient de­puis 1991 à l’illustre fac­teur al­le­mand C. Bechstein. Après une pro­duc­tion à Seif­hen­ners­dorf, trans­fé­rée en Ré­pu­blique tchèque, à Hra­dec Krá­lo­vé, dans l’usine C. Bechstein Eu­rope, en 2008, les pia­nos W. Hoff­mann sont do­ré­na­vant conçus par le bu­reau d’études du groupe C. Bechstein. Trois lignes de pro­duits, à prix abor­dables et po­si­tion­nés en mi­lieu de gamme, sont dis­po­nibles avec un ni­veau de qua­li­té crois­sant : Vi­sion, Tra­di­tion et Pro­fes­sio­nal. La der­nière, qui est ap­pa­rue en mars 2014, com­prend trois di­men­sions de pia­nos à queue, 162, 188 et 206 cm, et deux autres de pia­nos droits, le WH P 120 (« Maes­tro », Pia­niste n°90) et le tout ré­cent WH P 126, que nous vous pré­sen­tons ici. Les deux mo­dèles de pia­nos droits W. Hoff­mann P 120 et P 126 sont conçus et réa­li­sés d’une fa­çon qua­si iden­tique, hor­mis la hau­teur. Le P 126, grand frère du P 120, est très élé­gant avec son de­si­gn moderne com­por­tant deux consoles pro­fi­lées, des pi­lastres sur les bords des pan­neaux avant et de nom­breux ar­ron­dis. Son cou­vercle, ri­gi­di­fié par un rai­dis­seur en mé­tal bros­sé, s’ouvre sur le cô­té avec une solide bé­quille la­té­rale à deux po­si­tions d’in­cli­nai­son, pour une dif­fu­sion op­ti­male du son. Afin de li­mi­ter les coûts, cet ins­tru­ment ne pos­sède ni ser­rure ni ra­len­tis­seur de cy­lindre. Des­ti­né à une pra­tique in­ten­sive, il a été pro­duit pour être ro­buste et mu­si­cal. Ain­si le solide bar­rage en mul­ti­plex de hêtre est-il consti­tué de deux poutres ver­ti­cales plus quatre cen­trales, asy­mé­triques (une de sec­tion 60 x 60 mm et trois de 60 x 90 mm). Le cadre mé­tal­lique, bien di­men­sion­né, a été cou­lé dans un moule à ré­sine fu­rane et peint en gris mar­te­lé brillant. Les di­men­sions de la table d’har­mo­nie ont été op­ti­mi­sées et les barres de table sont pro­lon­gées jusque dans l’angle des basses. Cer­taines sont re­liées entre elles par un bâ­ton de ré­so­nance. Les cordes sont mon­tées avec des agrafes. Les têtes de mar­teaux, si­gnées Ren­ner, sont en aca­jou ver­ni, une op­tion haut de gamme, les feutres, avec sous­gar­ni­ture, ayant été par­ti­cu­liè­re­ment sé­lec­tion­nés. La mé­ca­nique à trois points de fixa­tion est do­tée d’une barre de centre en mul­ti­plis. Les tiges de trans­mis­sion des trois pé­dales sont mé­tal­liques. Les tech­ni­ciens ap­pré­cie­ront la fa­ci­li­té d’ex­trac­tion de la sour­dine, comme celle du pan­neau avant in­fé­rieur. Si la sen­sa­tion de confort est bonne au pre­mier con­tact, la po­si­tion du pu­pitre gêne un peu le dé­bat­te­ment ver­ti­cal des mains. Un tou­cher lé­gè­re­ment plus ferme au­rait été le bien­ve­nu pour une uti­li­sa­tion pro­fes­sion­nelle. Pour au­tant, la pré­ci­sion de jeu est au ren­dez-vous dans toutes les nuances, avec une ré­pé­ti­tion ai­sée et un vrai contrôle des pia­nis­si­mi. Néan­moins, le mo­dèle que nous avons tes­té man­quait quelque peu d’éga­li­sa­tion et cer­taines notes du mé­dium ai­gu étaient dé­li­cates à do­ser (une cor­rec­tion fa­cile, à réa­li­ser en ate­lier par un bon tech­ni­cien, ré­sou­dra ce pe­tit pro­blème). La lon­gueur de son est très bonne, à l’ins­tar de la puis­sance so­nore, sans sa­tu­ra­tion dans les nuances ex­trêmes. Le timbre est d’une ri­chesse so­nore hon­nête, per­met­tant une bonne ex­pres­sion mu­si­cale. La cou­leur so­nore est en­core loin d’éga­ler celle des pia­nos C. Bechstein. Là en­core, une har­mo­ni­sa­tion pous­sée, en­vi­sa­geable ici grâce à la très bonne qua­li­té des têtes de mar­teaux Ren­ner mon­tées sur ce mo­dèle, pour­ra l’op­ti­mi­ser et la per­son­na­li­ser un peu.

Pour un prix rai­son­nable, ce pia­no offre beau­coup : un beau meuble d’une très belle fi­ni­tion, un ins­tru­ment mu­si­cal bien conçu et per­for­mant, mais n’ayant pas tou­te­fois la pré­ten­tion de pos­sé­der les qua­li­tés d’un mo­dèle de pres­tige. Comme le WH P 120, le WH P 126, lé­gè­re­ment plus puis­sant, au­ra na­tu­rel­le­ment sa place dans les conser­va­toires et sé­dui­ra les pia­nistes de tous ni­veaux. Un bon choix pour un pia­no eu­ro­péen réa­li­sé avec l’ex­pé­rience d’une pres­ti­gieuse en­tre­prise al­le­mande.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.