Die­trich Bux­te­hude

(1637-1707) Sa­ra­bande, ex­traite de la Suite en mi mi­neur

Pianiste - - PÉDAGOGIE -

Bux­te­hude était un grand com­po­si­teur et or­ga­niste que Jo­hann Se­bas­tian Bach ad­mi­rait. À cette époque, le pia­no n’exis­tait pas. À l’orgue, tant que l’on main­tient le doigt dans la touche, le son conti­nue. Au pia­no, au contraire, dès que l’on a émis une note, ce­lui-ci com­mence à di­mi­nuer. C’est de cette dif­fé­rence que vient la dif­fi­cul­té de jouer ce mor­ceau sur notre ins­tru­ment mo­derne.

MES. 1-4

Pre­nons un exemple, me­sure n°1. Jouez le Si de la par­tie ai­guë un peu fort car il s’agit d’une syn­cope. Certes, il faut te­nir le doigt dans la touche sans la lâ­cher parce qu’il y a une liai­son, mais il faut sur­tout que l’on en­tende le son de ce Si qui se pro­longe au-des­sus des notes sui­vantes. Le son ne doit pas dis­pa­raître, mais conti­nuer au-des­sus de la main gauche (Mi-Si). Or, c’est bien ce­la qui est dif­fi­cile car, au pia­no, le son « se meurt tout seul ». Il faut donc pro­je­ter au loin le son des « notes longues ». Dans toute cette pièce, écou­tez bien chaque ren­contre so­nore entre la main droite et la main gauche, et aus­si chaque in­ter­valle entre les notes d’une même main. Ar­rê­tez-vous lon­gue­ment sur chaque po­si­tion en re­le­vant un peu les doigts qui ne doivent pas jouer. C’est ain­si que vous dé­ve­lop­pe­rez vos em­preintes du mor­ceau dans vos mains. Au pia­no, si la mé­moire est au­di­tive et qu’elle re­quiert une bonne connais­sance de la mu­sique, elle est aus­si phy­sique grâce à l’em­preinte des ac­cords, à la sen­sa­tion des écarts dans votre main dus aux in­ter­valles entre les notes. Dans Mé­moire d’em­preintes, l’en­sei­gne­ment du pia­no, la pé­da­gogue Bri­gitte Bou­thi­non-Du­mas écrit : « La conscience de l’em­preinte conduit tout na­tu­rel­le­ment à la sen­sa­tion tac­tile. » Pour ap­prendre et bien jouer, uti­li­sez au­tant la mé­moire de votre in­tel­li­gence et de votre oreille que celle de votre corps. Jouez len­te­ment, sen­tez, écou­tez-vous en dé­tail.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.