BACH

(1685-1750)

Pianiste - - PIANOS À LA LOUPE - Phi­lippe Ven­tu­ri­ni

Les Suites fran­çaises

Deutsche Gram­mo­phon 2 CD

Mur­ray Pe­ra­hia pose un re­gard uni­fi­ca­teur sur cha­cune des suites voire sur le cycle com­plet. Sa so­no­ri­té, si fi­ne­ment tra­vaillée, si ronde, si en­ve­lop­pante et fort bien cap­tée par les mi­cro­phones, par­ti­cipe na­tu­rel­le­ment à cette im­pres­sion d’uni­té. Le pia­niste amé­ri­cain tra­vaille da­van­tage le ly­risme mé­lo­dique que l’im­pul­sion ryth­mique. On pour­ra certes es­ti­mer que telle gigue (Suite n°1 ou n°5) manque quelque peu de jar­ret ou que telle cou­rante (Suite n°2) a l’es­prit un peu cha­grin, mais il est dif­fi­cile de ré­sis­ter à l’en­vie de se pen­cher au-des­sus des abîmes que creusent les sa­ra­bandes. Sous les doigts de Mur­ray Pe­ra­hia, ces Suites fran­çaises, à l’écri­ture plu­tôt cur­sive et à la tex­ture aé­rée, prennent en ef­fet une en­ver­gure nou­velle. Ce n’est pas le der­nier atout de cette ver­sion très per­son­nelle.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.