LES TEMPS FORTS

Arcadi Volodos, Eli­sa­beth Leons­kaya et Ni­cho­las An­ge­lich sont quelques-uns des grands noms in­vi­tés à la ma­ni­fes­ta­tion tou­lou­saine. Ca­the­rine d’Ar­gou­bet, qui di­rige ce fes­ti­val aux cô­tés de Paul-Ar­naud Pé­jouan, nous parle de la 38e édi­tion.

Pianiste - - ACTUALITÉS ÉVÉNEMENTS - Pro­pos re­cueillis par Sté­phane Frié­dé­rich

Quels sont les grands axes de Pia­no aux Jacobins 2017 ? De­puis ses ori­gines, Pia­no aux Jacobins, qui est un fes­ti­val consa­cré uni­que­ment au pia­no, as­so­cie, dans sa pro­gram­ma­tion, des têtes d’af­fiche et des ar­tistes moins connus. De jeunes per­son­na­li­tés, mais aus­si de grands pia­nistes que l’on en­tend peu dans notre pays comme le Hon­grois Dénes Vár­jon. Cette an­née, nous par­ti­ci­pons à l’Eu­rope du pia­no, un pro­jet de co­opé­ra­tion entre plu­sieurs ins­ti­tu­tions, à sa­voir notre fes­ti­val, l’Aca­dé­mie Franz Liszt de Bu­da­pest et l’As­so­cia­tion mu­si­cale Cle­men­ti. C’est ain­si que nous ac­cueillons Be­ne­dek Horváth, Na­tha­naël Gouin, Alexia Mou­za, Ma­riam Bat­sa­sh­vi­li et Flo­rian Noack. Ces cinq ar­tistes ont ac­cep­té de pré­sen­ter plu­sieurs oeuvres du ré­per­toire ro­man­tique fran­çais. Ils col­la­borent ain­si au par­te­na­riat que nous avons ini­tié avec le Pa­laz­zet­to Bru Zane. En­fin, si Pia­no aux Jacobins est ré­gu­liè­re­ment pré­sent en Chine de­puis treize ans, nous nous ren­dons aus­si au Ja­pon. Un pays avec le­quel nous sou­hai­tons dé­ve­lop­per nos re­la­tions.

Cette an­née, vous ne pro­gram­mez pas de créa­tions contem­po­raines clas­siques…

Ce­la n’est pas sys­té­ma­tique, quoique cer­tains ar­tistes aient choi­si des oeuvres contem­po­raines comme Si­mone Din­ner­stein dont le ré­ci­tal as­so­cie­ra Schu­bert et Glass. En re­vanche, nous ou­vrons le ré­per­toire à des pro­jets mu­si­caux ori­gi­naux, avec l’éton­nant Chil­ly Gon­zales, mais aus­si le jazz­man Fred Nar­din et le jazz-rock de Laurent Cou­londre. Nous in­vi­tons éga­le­ment Pierre Ri­gal qui of­fri­ra un spec­tacle hors des sen­tiers bat­tus, une créa­tion avec Disk­la­vier. Ya­ma­ha est l’un des par­te­naires de Pia­no aux Jacobins.

Com­ment voyez-vous l’ave­nir du fes­ti­val ?

Dans un foi­son­ne­ment or­don­né ! Nous nouons des par­te­na­riats sur le long terme avec des ins­ti­tu­tions et des pays (nous or­ga­ni­sons pas moins de 18 ré­ci­tals en Asie). Nous pre­nons le temps né­ces­saire, ce­lui qui per­met d’ai­der les jeunes pia­nistes au dé­but de leur car­rière et aux­quels nous croyons. Nous avons la chance d’être sou­te­nus de­puis des an­nées par la Fon­da­tion BNP Pa­ri­bas qui nous ac­com­pagne sur de nou­veaux pro­jets. C’est ain­si que nous pé­ren­ni­sons nos actions.

du 6 au 29 sep­tembre, pia­no­ja­co­bins.com

Ca­the­rine d’Ar­gou­bet.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.