SENNHEISER

PXC 480

Pianiste - - HIFI LE CHOIX DE LA RÉDACTION -

Ce casque tout nou­veau, tout beau se place dans le sillage du PXC 550 (399 €), mais con­trai­re­ment à ce der­nier, il n’as­sure pas la trans­mis­sion du son sans fil en Bluetooth. Ce­la dit, si l’on dé­branche le câble qui trans­met le si­gnal, le casque bas­cule sur bat­te­rie et ac­tive alors la fonc­tion an­ti­bruit, ap­pré­ciable, par exemple, quand on sou­haite s’iso­ler en avion ou dans le mé­tro. Le PXC 480 fonc­tionne donc avec un câble, sur le­quel se greffent quelques com­mandes né­ces­saires à la conver­sa­tion té­lé­pho­nique (mi­cro in­clus). Pliable, lé­ger et fa­cile à ran­ger, ce mo­dèle a été ma­ni­fes­te­ment conçu pour être no­made. Pra­tique, la fonc­tion « TalkTh­rough » per­met d’en­tendre son in­ter­lo­cu­teur sans avoir à re­ti-rer le casque.

Écoute

Si le PXC 480 ne dis­pose pas de la trans­mis­sion sans fil, il offre une res­ti­tu­tion mu­si­cale plus aé­rée, plus lu­mi­neuse, plus riche d’in­for­ma­tions, no­tam­ment dans le re­gistre su­pé­rieur. On pour­ra certes es­ti­mer que le mé­dium manque un peu de den­si­té et d’onc­tuo­si­té. En écou­tant une mé­lo­die ac­com­pa­gnée au pia­no ou un qua­tuor à cordes, le vio­lon­celle ou la main gauche du pia­niste pour­raient ain­si avoir plus de poids, plus d’au­to­ri­té. Mais cette re­la­tive ma­ti­té per­met de bien cer­ner la scène mu­si­cale, de ne rien perdre des dé­tails de la prise de son et de bien per­ce­voir les acous­tiques des salles. Le grave se montre chan­tant, ja­mais sec, ni per­cu­tant, sans lour­deur. Le sys­tème an­ti­bruit se ré­vèle ef­fi­cace et ne mo­di­fie pas trop les timbres.

Prix : 299 eu­ros Autonomie an­non­cée: 50 heures Bluetooth: non Poids: 280 g Fi­ni­tion: noir Ori­gine: Al­le­magne Dis­tri­bu­tion: Sennheiser France Tél.: 01 49 87 03 00

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.