Do You Know What it Means…

Pianiste - - PÉDAGOGIE -

oi­ci un for­mat sim­pli­fié du stride pra­ti­qué par les grands pia­nistes des an­nées 1920 à New York. Au sens lit­té­ral, « To stride » si­gni­fie « en­jam­ber » en an­glais. En fai­sant al­ter­ner la basse dans le grave du pia­no (qui peut être un ac­cord de dixième) et un ac­cord dans le mé­dium (voir la dé­mons­tra­tion de fin), on donne l’im­pres­sion d’en­jam­ber les notes qui se si­tuent entre les deux. Ici, on ré­duit la dis­tance entre la basse et les ac­cords à la main gauche. On ob­tient donc la basse, le rythme de base, l’ac­com­pa­gne­ment et la mé­lo­die, donc, le pia­no est un or­chestre à lui tout seul, il ne lui manque que la pa­role ! Et comme on le ré­pète dans la vi­déo, on met en va­leur la mé­lo­die, « la chan­teuse », et on place l’ac­com­pa­gne­ment un pe­tit peu « der­rière » (moins fort), mais très pré­cis ryth­mi­que­ment, pour que les dan­seurs ne se marchent pas sur les pieds en sui­vant votre rythme !

V

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.