WOLF­GANG AMADEUS MO­ZART

(1756-1791)

Pianiste - - PIANOS À LA LOUPE -

Fan­tai­sie en ut mi­neur K.475. So­nates n°13 K.333, n°14 K.457

Me­na­hem Press­ler (pia­no) La Dolce Vol­ta LDV34. 2016.

Un jeu simple est ce qu’il y a de plus dé­li­cat à ob­te­nir dans Mo­zart. Le deuxième vo­lume des So­nates de Mo­zart par Me­na­hem Press­ler est le su­perbe té­moi­gnage d’un homme qui, au soir de sa vie rem­plie de mu­siques, se confie. Il le fait avec une sé­ré­ni­té qui nous touche. Son pia­no n’a nul be­soin d’exal­ta­tion ou de drame. Le théâtre de Mo­zart, si es­sen­tiel dans toute son oeuvre, est in­té­gré dans un im­mense voyage mu­si­cal. Sans rup­ture. Il y a un je-ne-sais-quoi de presque schu­ber­tien dans

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.